Secteur de la rue Saint-Jude Nord: le projet commercial se précise

Le secteur des rues Principale et des Colombes... (photo Janick Marois)

Agrandir

Le secteur des rues Principale et des Colombes à Granby est appelé à changer de visage alors qu'un important développement commercial, piloté par le Groupe Quint de Brossard, chemine dans l'appareil municipal.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les informations commencent à circuler au sujet de l'important développement commercial en gestation dans le secteur de la rue Saint-Jude Nord, à Granby, alors que le projet, piloté par le Groupe Quint de Brossard, chemine dans l'appareil municipal.

Selon la documentation transmise aux élus, dont les médias ont obtenu copie, le promoteur immobilier envisagerait notamment d'y établir une quincaillerie de 3556 mètres carrés avec centre de jardinage, entrepôts intérieur et extérieur. Cette quincaillerie serait accessible par la rue des Colombes et située en retrait de la rue Principale.

Si le projet se concrétise, une station-service dépanneur serait en outre aménagée au coin des rues Principale et des Colombes. Une série de trois commerces dotés de voies de service au volant est également planifiée dans ce quadrilatère. L'identité des commerces qui pourraient être appelés à s'établir dans ce secteur n'est cependant pas révélée dans le sommaire décisionnel soumis au conseil municipal.

La Voix de l'Est avait rapporté en novembre dernier que le projet est à ce point important qu'un courtier immobilier, Pierre Bellefleur, a rencontré des propriétaires de la petite rue Yvon, où se côtoient quelques résidences et entreprises, afin de conclure une entente avec eux pour acquérir leur propriété. Certains d'entre eux ont accepté, comme Ghislain Lavallée, du garage Roch Lavallée. À l'époque, aucun détail n'avait cependant filtré, ni sur la nature du projet ni sur l'identité du promoteur engagé dans ce dossier.

Nouveau tracé de rue

Ghislain Lavallée avait dit, en novembre, s'être fait une raison. «On n'est pas en position de force. Je ne peux pas empêcher le projet; je sais que je suis en dérogation», a-t-il affirmé en faisant allusion au Programme particulier d'urbanisme (PPU) adopté par la Ville pour le secteur en 2013. Cette démarche a été mise de l'avant pour permettre l'extension de l'aire commerciale de grandes surfaces dans la zone formée par les rues Principale, Saint-Jude Nord et le boulevard David-Bouchard.

La Ville n'a pas envisagé d'exproprier les résidants. Mais, à la lumière des modifications au zonage effectuées, ceux-ci se retrouvent maintenant dans la mire de promoteurs intéressés par ces terrains.

En vertu du projet qu'il envisage, le Groupe Quint a demandé à la Ville de revoir le tracé de la rue des Colombes afin que l'intersection de celle-ci avec la rue Principale soit conservée et reliée à la rue Yvon. La partie nord de la rue des Colombes serait cependant fermée.

Dans les circonstances, le conseil municipal a adopté lundi un premier projet de règlement pour réviser le tracé des rues projetées à l'intérieur du PPU Saint-Jude Nord. Une assemblée publique de consultation se tiendra sur le sujet le mardi 23 février, à 18 h 30, à l'hôtel de ville.

Projet sérieux

Selon le maire, Pascal Bonin, le projet est «très sérieux». «Il y a beaucoup de travail de fond qui a été fait», dit-il. À ses yeux, l'année 2016 sera d'ailleurs celle du secteur commercial. «L'offre commerciale doit aller chercher la courbe qu'a connue le secteur résidentiel au cours des dernières années», fait-il valoir tout en affirmant que le projet pourrait se réaliser dans un horizon de court à moyen terme.

«Il y a une volonté du privé et les opportunités sont là», estime Pascal Bonin.

Le Groupe Quint affirme, sur son site Internet, maîtriser l'ensemble des facettes de l'immobilier: l'acquisition, le développement, la construction, la gestion, la vente et la location. L'entreprise dit posséder 10 millions de pieds carrés de terrain en attente de développement, surtout sur la Rive-Sud de Montréal. Le président de l'entreprise, Ian Quint, n'a pas rappelé La Voix de l'Est hier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer