Retour des messages d'amour à la Saint-Valentin

Les panneaux électroniques de la Ville de Granby... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les panneaux électroniques de la Ville de Granby seront à nouveau mis au profit de l'amour à la Saint-Valentin. Le maire, sa conjointe et leur fille s'étaient  prêtés au jeu le temps d'une photo, l'an dernier.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Les Granbyens pourront à nouveau exprimer leur amour sur les panneaux électroniques de la Ville à la Saint-Valentin. Le maire, Pascal Bonin, a confirmé lundi que cette initiative, populaire l'an dernier, sera de retour, mais avec un «petit plus», «une surprise», qui sera dévoilée au début du mois de février.

«Ce n'est pas mon genre de revenir avec exactement la même activité, s'est amusé le maire. Les gens de Vie culturelle et communautaire de Granby ont ajouté un plus. Ça va être une formule améliorée.»

Les panneaux électroniques municipaux ont été mis au profit de l'amour pour la première fois l'an dernier, après que le maire a eu cette idée en furetant sur la page Facebook de la ville de Paris, en France, qui organise pareille initiative à la Saint-Valentin.

Les amoureux de Granby avaient alors été invités à soumettre leur message par le biais d'un formulaire mis en ligne sur le site Internet de la Ville. Près de 125 mots d'amour ont été reçus et 50 d'entre eux ont été retenus et diffusés en boucle le 14 février. Certains étaient dédiés à l'amour d'une vie, d'autres à des parents, grands-parents et amis.

Mis sur pied en quelques heures, le projet avait fait le tour du Québec l'an dernier. L'initiative a été rapportée dans différents médias. Le maire de Matane avait même communiqué avec le maire Bonin pour avoir son feu vert pour reprendre le concept.

«On veut continuer à souligner la Saint-Valentin; ça avait été tellement apprécié des citoyens de Granby et même d'ailleurs. On veut continuer dans ce sens-là. C'est un beau message qu'on envoie, je pense», dit Pascal Bonin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer