Réservoir Choinière: un pêcheur sombre dans les eaux

Les pompiers de Roxton Pond et Waterloo ont... (Photo Janick Marois)

Agrandir

Les pompiers de Roxton Pond et Waterloo ont mené de concert l'opération de sauvetage au terme de laquelle le pêcheur a été extirpé des eaux glaciales du réservoir Choinière, jeudi après-midi.

Photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Roxton Pond) Un pêcheur de 77 ans qui s'est aventuré sur la glace recouvrant le réservoir Choinière, au parc national de la Yamaska à Roxton Pond, a été repêché des eaux glaciales au terme d'une importante opération de sauvetage jeudi. Son décès a été constaté à l'hôpital.

L'homme qui s'était enregistré à l'entrée du parc national en matinée s'était rendu dans le secteur du réservoir accessible à partir du stationnement P2. Un skieur en randonnée a alerté les services d'urgence vers 10 h après avoir entendu des «cris d'une personne en détresse», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la Sûreté du Québec en Estrie.

En arrivant sur la rive, les patrouilleurs de la SQ ont vu des équipements de pêche, mais sans apercevoir personne. Une vaste opération de recherche s'est alors mise en branle. Une vingtaine de pompiers des services des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton et Waterloo, formés pour effectuer du sauvetage en immersion dans l'eau, ont été déployés.

Des policiers à motoneige, des membres de l'unité de sauvetage de la SQ et des employés du parc national se sont joints aux recherches. Un hélicoptère de la SQ avait aussi été dépêché sur place pour assister les secouristes du haut des airs.

Des traces de pas se rendaient sur la glace jusqu'à environ 200 pieds de la rive, puis d'autres pas observés dans la neige laissent croire que l'homme aurait fait demi-tour pour regagner la terre ferme et que c'est à ce moment qu'il aurait sombré dans les eaux du réservoir Choinière.

«Du personnel est allé à l'eau et leur sécurité était assurée par d'autres pompiers. On a utilisé notre équipement et celui des pompiers de Waterloo pour le secourir», explique Stéphane Dufresne, directeur adjoint du Service des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton.

Le pêcheur a été localisé dans un rayon de quelques pieds du lieu où il avait sombré environ trois heures plus tôt. Les secouristes ont extirpé le septuagénaire des eaux glaciales et ont débuté des manoeuvres de réanimation. Son décès a été constaté plus tard à l'hôpital de Granby. Il s'agit d'un Saint-Pien âgé de 77 ans.

Dangers sur glace

À cette période-ci de l'année, l'épaisseur de la glace sur les plans d'eau ne permet pas de s'y aventurer en toute sécurité, répètent les secouristes. «La glace n'est pas assez épaisse, dit M. Dufresne. Ce n'est vraiment pas sécuritaire.»

La directrice intérimaire du parc national de la Yamaska, Hélène Plante, a fait savoir que la pêche n'est pas une activité encadrée par la Sépaq, mais que sa pratique n'est pas proscrite.

Des affiches mettant en garde les pêcheurs sont installées dès l'entrée du parc. On peut y lire que les déplacements sur un plan d'eau l'hiver comportent des risques en raison des conditions variables de la glace, qu'aucune vérification n'est faite de l'état du réservoir Choinière et que les pêcheurs ont la responsabilité d'assurer leur propre sécurité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer