Bilan d'Opération Nez rouge: 1662 raccompagnements dans la région

Président d'honneur d'Opération Nez rouge à Granby, le... (photo fournie par David Laramée)

Agrandir

Président d'honneur d'Opération Nez rouge à Granby, le coureur automobile Andrew Ranger a poussé l'engagement jusqu'à jouer à certains moments les raccompagnateurs.

photo fournie par David Laramée

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Les bénévoles d'Opération Nez rouge ont raccompagné 1662 personnes dans la région durant le temps des Fêtes. Une nouvelle preuve du succès du service et de la sensibilisation des détenteurs de permis de conduire après une soirée arrosée.

«L'objectif de Nez rouge, dans le fond, n'est pas de dire de ne pas boire, mais plutôt de s'amuser tout en étant responsable», a souligné dimanche Nathalie Guay, coordonnatrice pour Opération Nez rouge à Granby.

Cette centrale a effectué 1199 raccompagnements en 24 soirées d'opération en décembre - la vingt-cinquième ayant été annulée en raison de la tempête du 29 décembre. C'est une vingtaine de transports de moins que l'année précédente.

L'équipe comptait toutefois un peu plus de bénévoles, répartis sur les appels par Yves Jobin, qui a assuré un travail rigoureux soir après soir, selon Mme Guay. «L'an passé, on avait 590 bénévoles, et là on en a eu 632 qui sont passés à la centrale. J'ai été surprise, confie la dame, qui en est à sa première expérience comme coordonnatrice. Le 31 décembre a été la soirée la plus difficile à combler en termes d'équipes.»

Les usagers du service ont remis environ 15 000 $, qui seront redistribués après le paiement des factures. La maison des jeunes de Waterloo profitera d'un montant, de même qu'un joueur du programme Inouk, du cégep de Granby, qui recevra en juin une bourse d'un montant encore indéterminé pour le moment. La balance ira à l'Unité de sauvetage Haute-Yamaska, qui accueillait la centrale de Granby d'Opération Nez rouge.

Fait à noter, cette dernière a pu compter cette année sur l'implication du coureur automobile Andrew Ranger, qui agissait à titre de président d'honneur. Ce dernier a même joué à certains moments les raccompagnateurs.

À Cowansville

À Cowansville, la présidente d'honneur était la chanteuse Johanne Lefebvre, connue notamment pour sa participation à la populaire émission La Voix. L'interprète a tenu un souper-spectacle pour amasser des fonds.

Coordonnatrice de la centrale de Cowansville, soutenue par le Fonds d'excellence Massey-Vanier, Linda Royal avait 21 municipalités à couvrir durant les 11 soirées de service. Un total de 463 transports y a été effectué par 394 bénévoles, soit une augmentation de 60 raccompagnements par rapport à 2014. Le nombre de bénévoles est demeuré relativement stable, si bien que les activités se sont déroulées rondement.

«On a prêté main-forte à plusieurs reprises à Granby, précise Mme Royal. La plus petite soirée a été de sept équipes. J'ai eu jusqu'à 16 équipes par soir. Le plus haut temps d'attente était de 45 minutes. C'est très positif pour nous à Cowansville, c'est une très bonne année.»

Une vingtaine d'organismes se partageront l'argent donné par les conducteurs raccompagnés. Le montant exact n'est pas encore comptabilisé, mais on prévoit qu'il atteindra plus de 20 000 $, comparativement à 17 000 $ en 2014. «Pour une si petite communauté, on a vraiment des gens engagés, souligne la coordonnatrice. Notre devise, à Cowansville, c'est "tu t'impliques, tu récoltes".» Les organismes qui se seront le plus impliqués comme bénévoles, comme le Parenfant et les maisons des familles, toucheront donc une plus grande part du gâteau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer