Les Inouk s'inclinent 9-7 face aux Forts de Chambly

Les Inouk de Granby ont commencé la nouvelle... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Inouk de Granby ont commencé la nouvelle année du mauvais pied en subissant un revers de 9-7 dimanche soir face aux Forts de Chambly.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk de Granby ont commencé la nouvelle année du mauvais pied en subissant un revers de 9-7 dimanche soir face aux Forts de Chambly.

Tirant de l'arrière 5-3 en début de troisième période, les Inouk ont retréci l'écart en plusieurs occasions, mais chaque fois, les Forts ont trouvé le moyen de conserver l'avance.

La rouille du temps des Fêtes a visiblement affecté les deux clubs qui se sont échangés des buts à répétition avant que les Forts ne parviennent à prendre le contrôle de la rencontre.

Ce n'était pas le scénario espéré par l'entraîneur-chef des Inouk David Lapierre qui semblait toutefois prêt à fermer les yeux sur la contre-performance de son équipe l'attribuant en partie à un manque de préparation.

L'équipe n'a pas eu d'entraînement durant le congé des Fêtes à l'exception d'une courte séance dimanche matin question de permettre aux joueurs de se délier les jambes.

«C'est sûr que ça a été un retour un peu difficile pour nous, mais même de l'autre côté, ce n'était pas du grand hockey non plus. Disons que c'était erratique des deux côtés», a noté Lapierre.

Ajoutez à cela des gardiens qui n'étaient pas au sommet de leur forme et vous obtenez des buts à la pelletée. «C'était un festival offensif. Ça n'a pas été un match de gardien de buts ce (dimanche) soir», a résumé Lapierre.  

Nathan Ward-Raymond a amorcé la rencontre devant le filet granbyen, mais a cédé sa place à Benjamin Avoine-Jean en fin de deuxième période après avoir accordé un cinquième but dans ce match.

«Ça n'a pas été la meilleure performance des gardiens de buts qui ont pris part au match. Un match de 9-7, en tant qu'entraîneur, on n'aime pas voir ça, mais bon, c'était le premier match du retour du temps des Fêtes», a laissé tomber Lapierre.

Le capitaine des Inouk Francis Brunelle et le défenseur Francis Robichaud ont récolté chacun deux buts. Philip Sardinha, Gabriel Tremblay et Marc-André Gauthier ont été les autres marqueurs dans le camp granbyen.

Plus de détails dans notre édition du lundi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer