Mort de Mélissa Dufresne: «Une envolée de câlins»

Le décès tragique de l'éducatrice spécialisée Mélissa Dufresne,... (Fournie)

Agrandir

Le décès tragique de l'éducatrice spécialisée Mélissa Dufresne, originaire de la région de Granby, a suscité une vague de sympathies.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) C'est toute la communauté du pavillon Val-du-Lac du Centre jeunesse de l'Estrie qui est en deuil avec le décès tragique de l'éducatrice spécialisée Mélissa Dufresne. La femme de 30 ans a perdu la vie dimanche à la suite d'une collision frontale sur le chemin Sainte-Catherine à Sherbrooke en se rendant travailler.

Sur la page Facebook du Centre, la direction offre ses condoléances à sa famille.

«Nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de notre collègue Mélissa Dufresne décédée accidentellement. Tous les enfants de Val-du-Lac lui envoient une envolée de câlins et de mercis.»

Mélissa Dufresne côtoyait au quotidien une vingtaine d'enfants de six à douze ans dans les unités Arc-en-ciel et Le Rivage. Originaire de la région de Granby, elle oeuvrait au Centre jeunesse de l'Estrie depuis décembre 2012.

«Ce sont nos enfants les plus fragiles qui y résident. Nous allons y aller au cas par cas et analyser de quel type de service ils ont besoin à la suite du décès d'une personne qui était importante pour eux. Nous avons déployé des services psychologiques et médicaux pour ces enfants.», explique la porte-parole du Centre jeunesse de l'Estrie, Marie-France Thibault.

Geste significatif

Les intervenants de Val-du-Lac réfléchissent à la façon dont les enfants pourraient poser un geste significatif à la suite du décès de l'éducatrice qui représentait pour eux une figure importante.

«Comme éducatrice spécialisée, Mélissa vivait avec ces enfants tous les jours. Les éducateurs développent des liens de confiance et reçoivent les confidences des enfants. C'est un deuil important qu'ils doivent traverser étant donné le lien significatif qui a été développé avec Mélissa», mentionne Marie-France Thibault.

Enquête

Le Service de police de Sherbrooke continue son enquête dans le dossier.

«L'enquête se poursuit pour établir les circonstances exactes de cet accident. Les conditions routières étaient difficiles lors de l'accident. Nous devons encore rencontrer certains témoins des événements», mentionne le porte-parole du SPS, Martin Carrier.

Une célébration en mémoire à la vie de Mélissa Dufresne sera célébrée le samedi 2 janvier à 16 h 30 en la chapelle du complexe funéraire Girardot&Ménard de Granby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer