Le compte de taxes en hausse à Lac-Brome

La résidence moyenne à Lac-Brome vaut maintenant 322... (photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La résidence moyenne à Lac-Brome vaut maintenant 322 000 $. En tenant compte du nouveau taux de taxation, le propriétaire d'une maison desservie par les réseaux d'aqueduc et d'égout recevra un compte de taxes foncières d'environ 2846 $. C'est une hausse de 2,6 % par rapport à l'année en cours.

photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) L'entrée en vigueur d'un nouveau rôle d'évaluation en 2016 se traduira par une hausse du compte de taxes foncières pour les Bromois. Le conseil de Lac-Brome a réduit son taux de taxation, mais pas dans la même proportion que la hausse de la valeur des propriétés.

Le nouveau rôle d'évaluation de toutes les propriétés de la municipalité fait état d'une hausse moyenne de 7,1 %. Les augmentations pour les secteurs en lien avec l'habitation sont les plus marquées: celle du secteur résidentiel est de 7,4 %, celle des six logements et plus, de 6,9 % tandis que celle des terrains vacants desservis par les services d'aqueduc et d'égout atteint 10,3 %. Les autres secteurs, à part l'agricole (7,3 %) enregistrent de faibles hausses (voir tableau: Des valeurs en hausse).

Pour pallier ces hausses, les membres du conseil ont réduit certains taux de taxation. Ainsi, le taux résidentiel passera de 69 ¢ à 67 ¢ par 100 $ d'évaluation (baisse de 1,38 %). Le taux pour les six logements et plus sera abaissé de 84 ¢ à 76 ¢ (baisse de 6,72 %) et celui des terrains vagues desservis passera de 1,38 $ à 1,34 $ (baisse de 5,52 %).

Le taux pour les propriétés agricoles sera réduit de 2 ¢, à 67 ¢ par 100 $ d'évaluation (voir tableau: Des taux en baisse).

Les taux pour les propriétés commerciales et industrielles sont gelés.

En entrevue mardi, le maire Richard Burcombe a expliqué que le conseil ne disposait pas d'une marge de manoeuvre suffisante pour abaisser les taux de taxation davantage. «On en a beaucoup parlé entre nous. On aurait pu les baisser plus, mais nos dépenses augmentent. Et il aurait fallu laisser tomber des projets. On ne voulait pas.»

La résidence moyenne à Lac-Brome vaut maintenant 322 000 $. En tenant compte du nouveau taux de taxation, le propriétaire d'une maison desservie par les réseaux d'aqueduc et d'égout recevra un compte de taxes foncières d'environ 2846 $. C'est une hausse de 2,6 % par rapport à l'année en cours (compte de taxes de 2773 $).

Pour le propriétaire d'une maison non desservie, le compte s'élèvera environ à 2339 $, en hausse de 4,3 % (compte de taxes de 2242 $ en 2015).

Il s'agit du troisième budget de l'administration Burcombe. Au fil des années, la hausse moyenne a été de 1,91 %, souligne le maire. Une «augmentation raisonnable» à ses yeux. «Je suis très satisfait du budget. Je pense qu'il est très équitable pour tout le monde», affirme-t-il.

En 2016, Lac-Brome prévoit enregistrer des revenus de 13 316 000 $, une augmentation de 2,5 %. Les dépenses sont estimées à 11 670 000 $, en baisse de 1,2 %.

La Ville consacrera 1,22 M$ au remboursement de sa dette. En date du 31 décembre prochain, celle-ci atteindra 8 595 000 $.

Dans les données financières accompagnant son budget, le conseil souligne que l'endettement total net de la Ville par rapport à sa richesse foncière (1000307 000 $) est de 61 ¢ par 100 $ d'évaluation.

PTI: égout et sentier pédestre-cycliste au programme

La Ville de Lac-Brome ira finalement de l'avant l'an prochain avec les travaux pour doter le parc de maisons mobiles à West Brome d'un nouveau réseau d'égout. C'est également en 2016 qu'elle reprendra les travaux pour compléter le sentier Quilliams. Ce sont là les deux faits saillants des chantiers que la municipalité entreprendra dans la nouvelle année. La réfection du barrage Blackwood devra toutefois encore attendre.

Dans son programme triennal d'immobilisations 2016-2018, la Ville entend investir dans la nouvelle année 7 315 000 $ dans différents projets. Les travaux dans le parc de maisons mobiles devraient coûter 2,1 M$. Un montant de 500 000 $ est aussi prévu afin d'aménager des étangs aérés pour les quelque 75 maisons mobiles dans ce secteur. Le gouvernement du Québec consentirait à payer 60 % des coûts, a dit le maire Richard Burcombe. Le restant sera assumé par le propriétaire des terrains où se trouvent les maisons ainsi que par les propriétaires de celles-ci, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, un montant de 550 000 $ est inscrit au PTI en 2016 pour aménager le sentier pédestre/cycliste visant à relier un jour les secteurs de Foster et Knowlton. Il s'agit d'un sentier linéaire long d'environ cinq kilomètres. L'argent servira surtout à construire trois petits ponts au-dessus de ruisseaux entre le village de Foster et la rue Argyll, a indiqué M. Burcombe.

Des travaux sont également prévus en 2018 pour compléter le sentier. Un montant de 800 000 $ apparaît au PTI pour la construction d'un pont dans le secteur entre la rue Argyll et la plage Douglas. Les plans et devis seront préparés en 2017.

La réfection du barrage Blackwood, qui fait l'objet de discussions depuis une dizaine d'années, est encore repoussée. Des pourparlers doivent encore avoir lieu avec le ministère de l'Environnement, a dit M. Burcombe. La question reste toujours la même: le futur barrage sera-t-il de petite ou de grande contenance? Abaisser le niveau de l'étang changerait définitivement l'aspect du secteur, craignent des résidants. L'endroit est en effet l'image emblématique de la municipalité.

Les coûts doivent être pris en considération, rappelle M. Burcombe. Un barrage de petite contenance pourrait coûter environ 1,5 million de dollars. La facture doublerait pour un barrage plus haut, a dit le maire. Et la Ville n'obtiendra aucune subvention, précise-t-il.

Notons finalement que le budget prévoit une dépense de 2 millions de dollars pour des travaux de pavage et la réfection de chemins de terre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer