Baisse du taux de taxation à Saint-Joachim-de-Shefford

Le maire de Saint-Joachim-de-Shefford, René Beauregard.... (Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire de Saint-Joachim-de-Shefford, René Beauregard.

Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(St-Joachim-de-Shefford) Les résidants de Saint-Joachim-de-Shefford auront droit à une baisse de leur taux de taxation en 2016. De 0,64 $ par 100 $ d'évaluation, celui-ci passera à 0,60 $.

Cette diminution permettra d'absorber en grande partie la hausse moyenne de 5,6 % du rôle d'évaluation prévue pour la nouvelle année.

En ce qui a trait à la gestion des ordures et des matières recyclables, les frais demeureront à 150 $ par logement. Pour les industries, commerces et institutions (ICI), le tarif de recyclage passera cependant de 130 $ à 150 $. Aucun changement n'est à noter du côté de la vidange des fosses septiques (80 $ par année) et de la gestion des écocentres (45 $ par logement ou ICI).

Le maire de Saint-Joachim, René Beauregard, rappelle que cette baisse du taux de taxation est un choix du conseil municipal. «On fait des efforts pour maintenir le taux bas. La construction de nouvelles résidences fait aussi en sorte qu'on a davantage de gens pour partager les dépenses.»

En 2016, le budget de la municipalité atteindra par ailleurs 1 536 936 $, comparativement à 1 518 585 $ en 2015. L'entretien des routes représentera le secteur le plus important du budget 2016, avec plus de 33 % des dépenses, suivi par l'administration générale, qui comptera pour 25 % des charges financières. 

Le programme triennal d'immobilisations prévoit des investissements modestes de 90 000 $ en 2016 - dont 60 000 $ en développement résidentiel -, de 63 000 $ en 2017 et de 57 000 $ en 2018. Parmi ces sommes, le Parc des loisirs devrait bénéficier d'un apport financier de 43 000 $ au cours des trois prochaines années. «Mais aucun grand projet n'est prévu en 2016», confirme M. Beauregard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer