De 25 à 40 centimètres de neige attendus mardi en Estrie

Mardi en cours de journée, une vingtaine de... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Mardi en cours de journée, une vingtaine de cols bleus granbyens s'affaireront à garder la voie publique aussi sécuritaire que possible.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Ceux qui déploraient l'absence de tapis blanc pour Noël seront servis dans la journée de mardi, alors que 25 à 40 centimètres de neige sont attendus en Estrie. Les équipes de déneigement devraient être fortement sollicitées à l'occasion de cette première tempête hivernale.

À en croire les prédictions météorologiques émises par Environnement Canada lundi en début de soirée, les chutes de neige débuteront vers 3 h dans le sud-ouest de la province, après avoir touché le centre des États-Unis et les Grands Lacs. Les précipitations gagneront en intensité aux alentours de 6 h.

Les températures se réchaufferont progressivement et le mercure devrait avoisiner les -15 °C en milieu d'après-midi.

Toujours selon Environnement Canada, la neige pourrait être mêlée de grésil dans les régions les plus au sud. Puisque des rafales allant jusqu'à 40 km/h sont attendues, la poudrerie devrait venir ennuyer les automobilistes.

La neige devrait finalement s'atténuer dans la nuit de mardi à mercredi.

Fin prêts à Granby

À Granby, la division des travaux publics a pris les moyens de faire face à la tempête.

«L'équipement est prêt, tout a été ajusté, assure le surintendant Daniel Deshaies. Nos employés ont eu le temps de se pratiquer. On est prêts.»

Si les cols bleus granbyens ont procédé au déglaçage des principales artères lors du dernier week-end, il s'agira néanmoins de la première opération d'envergure de l'hiver.

«Ça va être une grosse bordée, reconnaît Daniel Deshaies. Ce qui va vraiment faire la différence, c'est l'heure à laquelle la neige va arriver en forte densité.»

«On a la chance d'avoir un shift de nuit qui va de minuit à 8 h. On va avoir 17 cols bleus qui vont couvrir le territoire. Vers 8 h, il va y avoir un chevauchement avec le quart de jour», poursuit M. Deshaies.

En cours de journée, une vingtaine de travailleurs - et autant de camions de déneigement - s'affaireront à garder les rues et les routes aussi sécuritaires que possible.

Plaisirs d'hiver: encore quelques jours d'attente

Les adeptes d'activités hivernales à Granby devront sans doute patienter quelques jours puisque les patinoires et buttes de glisse entretenues par la division des travaux publics ne seront prêtes qu'en janvier.

«Ce qu'il faut savoir, c'est que le déneigement et les loisirs, c'est à 90 % les mêmes personnes qui s'en occupent. Notre priorité est d'assurer la sécurité sur les routes», plaide le surintendant Daniel Deshaies.

Sur le site web de la Ville de Granby, on indique que les cols bleus seront en congé du mercredi 30 décembre au dimanche 3 janvier.

Daniel Deshaies souligne toutefois que plusieurs personnes ont profité des glissades des parcs Daniel-Johnson et Terry-Fox lundi. Et cela, même si la neige se faisait rare et que la Ville n'a effectué aucun travail sur les structures.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer