L'or blanc tombé du ciel

Les canons fonctionnaient à plein régime à Mont-Sutton,... (photo fournie par Mont Sutton)

Agrandir

Les canons fonctionnaient à plein régime à Mont-Sutton, dimanche, en vue de l'ouverture prévue lundi.

photo fournie par Mont Sutton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le ciel déversait son or blanc, dimanche, pour le plus grand bonheur des propriétaires de clubs de golf, qui transforment leur terrain en sentiers de ski de fond et de raquette.

«Pour ouvrir, j'ai besoin de 25 cm de neige, minimum, laisse savoir le propriétaire du golf granbyen Les Cèdres, Serge Nadeau. Pour le patin, peut-être que ça m'en prend un peu moins. Si les planètes s'alignent comme il faut, ça serait un petit miracle si on pouvait être ouvert la veille du jour de l'An.»

Pour le ski de fond classique, le fond de neige doit être suffisant pour le passage du traceur, explique-t-il. Dans le cas de la raquette, la pratique est plus plaisante lorsqu'il y a beaucoup de neige et de beaux paysages blancs, si bien que l'ouverture des sentiers va souvent de pair avec celle des pistes de ski de fond.

«Ça fait du bien [de voir la neige tomber], avoue-t-il. J'avais hâte. J'aurais aimé être ouvert pour le temps des Fêtes, mais de toute évidence ça va être difficile avant le 1er janvier. Mais on va tout faire avec le minimum de neige qu'on va avoir pour ouvrir.»

Le golf Les Cèdres en sera à son huitième hiver à offrir ski de fond et raquette sur son terrain, surtout dans les zones boisées.

Le golf Royal Bromont, pour sa part, accueillera pour la première fois les adeptes de ces sports. «On n'est pas chanceux cette année, mais ce n'est pas très grave, commente le directeur général, Simon Audet. C'est une activité qu'on a pour se faire plaisir et pour faire redécouvrir le parcours de golf aux gens.»

L'ouverture pourrait avoir lieu d'ici une semaine, si tout se passe bien. Mais là comme ailleurs, la saison se fait attendre. «J'avais espoir à la fin décembre, mais Dame Nature avait d'autres plans, philosophe M. Nadeau. Avec la petite neige qui tombe aujourd'hui (dimanche), au moins ça va faire un petit fond.»

Mont-Sutton ouvre!

À Mont-Sutton, dimanche, l'équipe ne tenait plus en place avec l'annonce de l'ouverture pour lundi. «Enfin! , s'exclame la coordonnatrice aux communications, Mireille Simard. On est super contents parce que ça a été pris au jour le jour. On a fait tout notre possible pour que les skieurs puissent venir profiter du début des vacances des Fêtes, mais Dame Nature n'a pas été en mesure de nous donner le coup de pouce espéré.»

Les canons fonctionnaient à plein régime en début d'après-midi afin d'offrir aux skieurs la piste Cascade, comme lors de la première ouverture, à la mi-décembre. Le centre de ski avait dû fermer entre-temps en raison du temps trop chaud. Depuis, l'équipe s'était évertuée à réparer la piste et, depuis dimanche, à l'enneiger de nouveau.

«On est super heureux de pouvoir enfin accueillir les skieurs chez nous. L'hiver allait bien finir par arriver un jour!»

La température idéale pour l'utilisation des canons est un maximum de -5 °C. La chute du mercure prévue dans la nuit de dimanche à lundi pourrait effectivement donner un sérieux coup de main aux stations de ski, comme l'indique Carole-Anne Ménard, directrice du marketing de Bromont, montagne d'expériences.

«On attend surtout la fenêtre de froid qui va nous permettre de fabriquer de la neige et ouvrir des pistes», explique-t-elle. Impossible toutefois de savoir, au moment d'écrire ses lignes, si la flocons qui tombaient dimanche ont attiré un plus grand nombre de skieurs sur les neuf pistes ouvertes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer