District trois à Granby: Julie Bourdon l'emporte par 194 voix

La nouvelle conseillère municipale, Julie Bourdon, a assuré... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

La nouvelle conseillère municipale, Julie Bourdon, a assuré aux citoyens qu'elle voulait garder un lien de proximité avec eux.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le conseil municipal de Granby comptera à nouveau une femme à sa table. Julie Bourdon a été élue dimanche soir dans le cadre de l'élection partielle du district trois. Elle a remporté la victoire avec 194 voix d'avance sur sa plus proche rivale, Éliette Jenneau.

D'emblée, Julie Bourdon, 32 ans, a félicité les autres candidats à l'élection, alors qu'ils étaient six à convoiter le poste laissé vacant par l'élection de Pierre Breton comme député fédéral.

La nouvelle élue, qui a obtenu 480 voix, a assuré aux citoyens du district qu'elle voulaitgarder un lien de proximité avec eux. «J'invite les citoyens à me contacter s'il y a quoi que ce soit», a-t-elle déclaré.

À l'image de sa campagne électorale, où elle a pu compter sur une équipe dévouée, Julie Bourdon était entourée dimanche soir d'une quinzaine de personnes, y compris ses deux bambins, pour célébrer sa victoire. Son statut de jeune mère de famille permettra par ailleurs, croit-elle, d'amener «d'autres types de préoccupations» au conseil municipal.

Devoir accompli

La majorité des candidats ont dit accueillir les résultats avec le sentiment du devoir accompli. C'est notamment le cas d'Éliette Jenneau, qui a déjà deux mandats de conseillère municipale à son actif et a tenté de se faire élire à la mairie en 2013. «J'ai fait une bonne campagne. Je félicite Julie. Je suis contente que ce soit une femme qui ait remporté la victoire. Mais je ne sais pas pour mon futur politique...», a-t-elle laissé tomber.

Pendant le dépouillement des premières boîtes de scrutin, Mme Jenneau a temporairement mené. Mais elle dit avoir assez d'expérience pour ne pas s'être emballée trop vite. «J'ai vite réalisé que ce n'est pas moi qui menais», dit-elle. Elle a finalement obtenu 286 votes.

Suzanne Surette, qui a terminé au troisième rang avec 215 voix, affirme pour sa part avoir réalisé, en un mois, «tout un accomplissement, une belle aventure». «Je suis très fière de moi. Ça va être à refaire», a-t-elle affirmé, tout en précisant ne pas viser le siège libre dans le district six, qui fera l'objet d'une élection partielle le 31 janvier.

Victoire Marie-France Collard a terminé au dernier rang, avec 13 voix, mais elle dit avoir suffisamment apprécié l'expérience pour avoir le goût de tenter sa chance à nouveau lors d'une prochaine élection.

Déception

Deux candidats n'ont cependant pas caché leur surprise, voire leur déception. Pierre De L'Isle et Réjean Chabot comptaient sur le fait qu'ils résident dans le district, contrairement aux quatre autres candidates, pour faire la différence.

«J'étais convaincu que les gens voteraient pour quelqu'un du district. Je suis déçu. En plus, je suis une personne extrêmement disponible. Mais c'est la démocratie. Maintenant, je vais suivre Julie Bourdon de près», a dit M. Chabot, qui a tenu à remercier son équipe. Il a récolté 201 appuis.

Même son de cloche de Pierre De L'Isle, qui réside dans le district depuis 20 ans. «C'est surprenant. Quand tu jases avec les gens, que tu arrives avec des dossiers intéressants et que tu arrives avec ce résultat-là, c'est un vote pour les dames», conclut celui qui a obtenu 171 voix.

Fierté

Présent hier soir, le maire Pascal Bonin a affirmé être «très content de voir une jeune mère de famille faire son entrée au conseil». «Ça va nous apporter beaucoup», estime-t-il.

Le maire affirme aussi être «fier» de tous les candidats qui ont fait campagne. «Je les remercie de leur intérêt pour la vie municipale», a-t-il dit. Plus tard, il a rappelé que la politique est aussi «cruelle», car il n'y a qu'un gagnant.

Julie Bourdon devrait être assermentée le 2 janvier prochain, afin de pouvoir siéger à la séance publique du 18 janvier 2016.

La présidente d'élection, Me Catherine Bouchard, a souligné que la journée de vote s'est déroulée «sans anicroche». Le taux de participation est de 21,09%, alors que le district compte 6491 électeurs. Les candidats ont par ailleurs tous bravé le froid dimanche pour rencontrer les gens avant qu'ils fassent leur choix définitif. Tous ont souligné l'ambiance cordiale qui régnait à cette occasion.

Résultats élection partielle district trois

Julie Bourdon: 480

Éliette Jenneau: 286

Suzanne Surette: 215

Réjean Chabot: 201

Pierre De L'Isle: 171

Victoire Marie-France Collard: 13

Bulletins rejetés: 3

 

Taux de participation: 21,09%

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer