Pierre Breton satisfait du chemin parcouru depuis son élection

«Je suis extrêmement encouragé par les premières actions... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

«Je suis extrêmement encouragé par les premières actions de la nouvelle équipe du gouvernement Trudeau. Ce sont des mesures que je considère très bonnes pour notre pays, très encourageantes pour notre circonscription de Shefford», a fait savoir Pierre Breton, le député de Shefford.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Deux mois après son élection, le député de Shefford Pierre Breton affirme que le gouvernement a déjà posé des actions concrètes, à commencer par la baisse d'impôts s'adressant aux citoyens de la classe moyenne.

«Je suis extrêmement encouragé par les premières actions de la nouvelle équipe du gouvernement Trudeau. Ce sont des mesures que je considère très bonnes pour notre pays, très encourageantes pour notre circonscription de Shefford», a fait savoir le député qui accueillait pour la première fois les journalistes à son nouveau bureau situé au 400, rue Principale. Celui-ci est ouvert depuis plus d'une semaine.

La réduction de 7 % des impôts pour les gens de la classe moyenne, en vigueur à compter du 1er janvier, est l'une des premières mesures mises de l'avant par le gouvernement. Celle-ci touchera 30 000 personnes dans la circonscription de Shefford, précise le député.

Pour une personne vivant seule, il s'agit d'un allègement fiscal d'environ 300 $ alors que pour un couple, il est estimé à 540 $. «Ça représente 13 millions$ dans la circonscription, ajoute M. Breton. Ça va stimuler l'économie.»

Le nouveau député à la Chambre des communes a également fait la nomenclature des actions posées par le gouvernement fédéral depuis son élection en octobre dernier. Il salue notamment la décision de son gouvernement de créer une commission d'enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées.

Les excuses formulées aux peuples autochtones, les lettres de mandat des ministres rendues publiques, le retour du long formulaire de recensement et la mise en place d'un nouveau processus de nomination au Sénat sont d'autres mesures, dont il s'est dit satisfait.

Réfugiés syriens et consultations

L'accueil de 70 réfugiés syriens à Granby marquera le début de l'année 2016. «C'est un gros projet», mentionne le député, en précisant pouvoir compter sur l'excellente collaboration de l'organisme Solidarité ethnique régionale de la Yamaska (SERY).

Les citoyens auront par ailleurs la chance de faire entendre leurs préoccupations à l'occasion de consultations canadiennes menées en prévision du premier budget du gouvernement Trudeau.

Même si le député ne sait pas si Granby sera l'une des villes québécoises où les consultations auront lieu, il compte tout de même réaliser cet exercice avec les citoyens de sa circonscription.

«On va faire une rencontre avec les décideurs du comté pour pouvoir les entendre, puis je transmettrai les messages au gouvernement. On se met en mode écoute, dit-il. Elle s'adresse aux organismes communautaires, aux élus, aux gens d'affaires, aux gens du culturel, aux gens qui ont un intérêt à se faire entendre.»

D'autres consultations qui porteront sur la réforme du mode démocratique seront également organisées en 2016.

Le député de Shefford prévoit aussi inaugurer son bureau de Granby probablement en février et profiter de cette occasion pour présenter les membres de son équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer