Budget de Rougemont : légère hausse du compte de taxes

Pas moins de 80 % de l'eau potable est... (Alain Dion, Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Pas moins de 80 % de l'eau potable est utilisée par l'entreprise Lassonde, qui est sans conteste la plus grande consommatrice d'eau à Rougemont.

Alain Dion, Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Rougemont) Le compte de taxes des contribuables de Rougemont sera légèrement à la hausse en 2016, alors que le taux de la taxe foncière grimpera de 0,02 $ par tranche de 100 $ d'évaluation.

Actuellement de 0,42 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, le taux de base résidentiel atteindra0,44 $ l'an prochain. Une hausse qui s'explique entre autres par une diminution des revenus d'intérêts et des revenus d'eau potable, a expliqué mercredi la directrice générale de la municipalité, Kathia Joseph. «Nous avions des revenus en moins à compenser», explique-t-elle.

La tarification de l'eau potable a été revue puisque la municipalité dispose d'un surplus de 815 000 $ dans ce poste budgétaire. Sinon, il y a peu de changement du côté des autres taxes de services, dit Mme Joseph.

À 0,44 $ par tranche de 100 $ d'évaluation, la taxe foncière revient ainsi à ce qu'elle était au cours des dernières années avant d'avoir été diminuée de 0,02 $ en 2015 pour pallier la hausse du rôle d'évaluation triennal.

Le taux de base des terrains vacants, des immeubles à six logements et plus, des propriétés agricoles et industrielles de même que des immeubles non résidentiels augmente également de 0,02 $.

Projets

Le conseil municipal de Rougemont a par ailleurs adopté un programme triennal d'immobilisations de 1 018 900 $ pour l'année 2016. Il est entre autres prévu d'investir 150 000 $ dans la mise aux normes des infrastructures d'eau potable et 100 000 $ dans le puits McArthur, à la suite des forages exploratoires effectués cette année afin d'augmenter l'apport en eau de la municipalité.

Ce dernier investissement est cependant conditionnel à l'autorisation du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, est-il précisé.

Selon la directrice générale, les travaux permettraient d'augmenter l'apport en eau de l'équivalent de5 à 10 % de la production actuelle. Pas moins de 80 % de l'eau potable étant utilisée par l'entreprise Lassonde, celle-ci est sans conteste la plus grande consommatrice d'eau à Rougemont. «Il faut s'assurer d'être capable de fournir l'entreprise sans priver les citoyens», relève Kathia Joseph.

Également au programme en 2016: le pavage du Carré des Lilas et de la rue Pierre-Boucher. Ces projets qui totalisent 323 750 $ seraient cependant conditionnels à l'octroi de subventions. Le remplacement du camion-échelle, pour une facture de 300 000 $, figure aussi au PTI.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer