Modernisation de l'usine de filtration à Farnham

Les instruments et la tuyauterie des six bassins... (photo Alain Dion)

Agrandir

Les instruments et la tuyauterie des six bassins filtrants seront remplacés à l'usine qui produit l'eau potable de la Ville de Farnham.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Farnham) La Ville de Farnham modernisera son usine de filtration en 2016. Un budget de près de 1,7 million de dollars y sera consacré. Il s'agit du plus important projet inscrit en 2016 au programme triennal d'immobilisations de la municipalité.

Les travaux consisteront à changer les instruments et la tuyauterie dans les six bassins filtrants de l'usine de la rue Principale Est. Le système d'automates qui gère les différents processus de filtration sera par ailleurs remplacé. L'usine a connu deux pannes informatiques cette année, forçant les employés à opérer manuellement les équipements durant plusieurs heures, le temps de relancer le système, a expliqué Alain Baril, directeur du service de traitement des eaux.

Parce que l'usine de filtration fonctionne en continu, le travail pour remplacer les équipements et la tuyauterie des bassins filtrants s'échelonnera sur six mois. Le travail se concentrera sur deux bassins à la fois, explique M. Baril, en laissant les quatre autres en activité pour assurer la production d'eau potable. Les travaux devraient démarrer en début d'année, soit lors de la période où la demande en eau potable est la plus faible. À noter que quatre bassins ont été construits en 1966 et deux en 1979. L'eau y transite avant d'être envoyée dans le réseau d'aqueduc municipal.

La Ville travaille sur ce dossier depuis quelques années maintenant. Les plans et devis ont été faits en 2012 et l'appel d'offres a été lancé cet automne. Les montants des soumissions reçues dépassent cependant les estimations, a dit François Giasson, directeur général. «On s'attendait à 1,3 million de dollars. Ç'a sorti à un peu plus que 1,6 million», a-t-il indiqué.

Desservie en eau potable par la Ville de Farnham, la municipalité d'Ange-Gardien paiera 35% des coûts des travaux à l'usine de filtration.

Le conseil de Farnham financera sa part en utilisant un montant de 862 300$ provenant de la taxe fédérale d'accise sur l'essence versée par Ottawa pour des projets en lien avec ses infrastructures. L'excédent pourrait provenir du surplus accumulé, a laissé entendre M. Giasson. Le conseil décidera dans les prochaines semaines où l'argent sera puisé.

Quant au nouveau système d'automates de l'usine, il devrait coûter 26 000$, a dit M. Baril.

Compteurs d'eau

Beaucoup de projets d'investissements en 2016 consisteront à des mises aux normes des équipements de la Ville, souligne M. Giasson.

Ainsi, la Ville procédera à l'installation de 120 compteurs d'eau dans les industries, commerces et institutions (ICI) qui n'en comptent pas encore. Environ 170 ICI en ont déjà un. L'achat et l'installation de ces compteurs coûteront 143 900$. Le but recherché est d'améliorer les stratégies d'économie d'eau en calculant la consommation des ICI.

La Ville devra aussi prévoir l'installation de 60 compteurs dans des résidences. Il s'agit d'une demande du ministère de l'Environnement qui veut mieux estimer la consommation d'eau des résidants. La Ville exigera que les prochaines constructions en soient équipées, a dit M. Giasson. Leur achat et installation seront aux frais des propriétaires, a-t-il mentionné.

En réponse à une question, le maire Josef Hüsler a indiqué qu'il n'est pas dans l'intention du conseil d'exiger que toutes les maisons soient munies d'un compteur d'eau. Il n'y aura pas de taxation à la consommation, assure-t-il.

En 2014, l'usine de filtration a produit en moyenne 6500 mètres cubes d'eau par jour. L'usine fonctionne à 60% de sa capacité, a indiqué M. Baril.

Et les autres projets

Un montant de 2,7 millions de dollars sera investi dans le programme triennal d'immobilisations de la Ville en 2016. Outre les investissements à l'usine de filtration de l'eau, voici les autres projets importants:

• 250 000 $ pour la réfection de sections d'aqueduc et d'égout dans la rue Spoor

• 215 000 $ pour un système d'éclairage au terrain de baseball dans le parc Arthur-Lussier

• 100 000 $ pour la réfection de chemins ruraux

• 30 000 $ au Centre de la nature pour compléter son aménagement

• 25 000 $ pour équiper l'aréna Madeleine-Auclair d'un nouveau déshumidificateur

• 10 000 $ pour améliorer le parc de planche à roulettes

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer