Marché public d'hiver de Granby: promouvoir l'achat local à l'année

Le président du Marché public de Granby et... (photo Janick Marois)

Agrandir

Le président du Marché public de Granby et région, Francis Laroche.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Inspiré par le succès des deux dernières années, le Marché public d'hiver de Granby et région va presque doubler son nombre d'exposants pour sa troisième édition.

En raison de la demande grandissante pour les produits locaux, les vingt exposants de cette année seront répartis pour une première fois sur les deux étages de la grange de la Ferme Héritage Miner.

«On donne un grand coup pour que l'offre soit aussi intéressante l'hiver que l'été», explique le président du Marché public de Granby et région, Francis Laroche, précisant que les ventes augmentent d'année en année tout comme l'achalandage.

Cet hiver, les exposants débarqueront à quatre reprises à la Ferme Miner, soit les samedis 19 décembre, 13 février, 9 avril et 14 mai, de 9h à 15h. Une courte relâche aura lieu en mars pour la tenue du marché de Pâques les 19 et 20 mars.

Chocolats fins, sirop d'érable, canard gavé, saumon fumé et camerise fraîche font partie des nombreux produits qui seront offerts sur place. «On veut répondre à la demande et la susciter par la même occasion», résume M. Laroche.

À la lumière des chiffres obtenus lors du dernier marché public d'été, tout indique que l'achat local est en train de se frayer un chemin dans les habitudes des gens de la région.

«Pour la première fois depuis l'ouverture du marché, on a fait les comptes d'entrée. On a eu une moyenne de 1500 visiteurs par samedi au marché d'été, ce qui est une bonne amélioration. On le voyait aussi dans les chiffres d'affaires que les exposants nous transmettaient», note M. Laroche.

Pas moins de 360 000$ de ventes ont été réalisés au marché public granbyen lors du dernier été, soit une moyenne de 17 500$ par samedi.

S'ils ne s'attendent pas à récolter d'aussi bons chiffres en hiver, ne serait-ce qu'en raison de la position stratégique du marché d'été qui est situé au beau milieu du centre-ville, les organisateurs espèrent amener les gens à acheter des produits locaux à longueur d'année.

La Ferme Héritage Miner en profite de son côté pour faire découvrir ses installations, dont son café-boutique qui est ouvert annuellement du mercredi au dimanche de 10h à 17h.

En plus d'offrir sur place de nombreux produits d'ici, le café-boutique permettra dorénavant aux visiteurs de passer des commandes. Ainsi, si une personne recherche un produit ou une découpe spécifique, il lui suffira d'en faire la demande et les gens de la FHM s'assureront de l'obtenir pour elle dans la prochaine livraison du producteur en question.

Il suffira ensuite de récupérer le tout au café-boutique au lieu de devoir attendre la prochaine visite des exposants. Maintenant, la FHM offre également la possibilité d'acheter des cadeaux corporatifs ou d'hôtes préparés entièrement avec ce que la région a de meilleur à offrir.

«Pour 2016, je suggère à tous comme résolution d'intégrer un produit local à chaque repas. C'est facile à faire et c'est bon en titi», affirme la DG de la Ferme Héritage Miner, Nicole Laverrière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer