Guignolée du Dr Julien: «Au-delà de nos objectifs»

Le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, a donné... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Le maire de Cowansville, Arthur Fauteux, a donné de son temps, samedi matin, pour amasser des fonds au profit du Centre de pédiatrie sociale Main dans la main.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Cowansville) Il y avait de la générosité dans l'air, samedi, à l'occasion de la guignolée du Dr Julien. Dans la région de Brome-Missisquoi, les bénévoles ont amassé 32 000$ au profit du Centre de pédiatrie sociale Main dans la main, lors de la journée de collecte tenue à Cowansville, Lac-Brome, Sutton et Dunham.

«C'est au-delà de nos objectifs, commente Me Ysabelle Proulx, directrice générale du centre. C'est sûr que les dons vont continuer à rentrer, mais dans la journée de samedi on a ramassé dans la rue 32 000$. C'est fantastique!»

Me Proulx a fait le tour des points de collecte à Cowansville dans un autobus scolaire bien spécial. Depuis le 6 octobre, l'équipe d'intervention va rencontrer les enfants en situation de grande vulnérabilité dans ce véhicule adapté. Loin des sièges gris-vert parfois déchirés, l'autobus offre tables et bancs blancs, rideaux aux fenêtres, et même une section avec des lits.

Pour le moment, l'autobus se rend une fois par mois à Bedford. En février, on espère aller aussi régulièrement à Lac-Brome, puis en mars à Sutton.

«On souhaite que ça évolue et que ça puisse être plus parce que ça permet d'aller chercher les familles qui n'ont pas nécessairement les sous pour venir à Cowansville, note Me Proulx. C'est un peu intimidant de venir ici aussi parce que ce n'est pas leur milieu de vie. Aller vers eux, c'est l'objectif de la pédiatrie sociale: c'est l'apprivoisement.»

Les enfants adorent d'ailleurs l'expérience. Assez, même, pour rencontrer l'équipe d'intervenants à l'intérieur de l'autobus par temps froid. Pour le moment, Main dans la main installe des chaufferettes pour améliorer les conditions.

Ça roule drôlement bien pour le Centre de pédiatrie sociale Main dans la main, certifié par la Fondation du Dr Julien. Depuis que les enfants y sont accueillis, en février 2014, l'équipe de travailleurs sociaux, de médecins et d'avocats a suivi 115 jeunes et 75 familles. Avec l'argent amassé samedi et celui qui le sera d'ici la fin de la campagne en ligne, au début de janvier, le centre consolidera son équipe clinique.

«À partir de janvier, on devrait avoir une travailleuse sociale à temps plein, en plus des travailleurs sociaux qu'on a actuellement, souligne Ysabelle Proulx. Pour nous, c'est majeur parce que ça va nous permettre d'avoir plus de possibilités avec les enfants. On est super contents.»

D'autres défis se présenteront à l'équipe, qui avance déjà à vitesse grand V, comme celui d'aller chercher les familles anglophones. Il y a aussi les besoins, bien présents, à Farnham.

«La Dre Lise Robert est à Farnham et est venue travailler avec nous. Elle connaît l'approche, et oui, on va développer éventuellement dans la municipalité. Ce sera peut-être un bureau satellite pour recevoir des familles et qu'elles soient dans leur milieu de vie. On y va grandement, mais graduellement. Il y a un enthousiasme, c'est un peu surprenant, je ne m'attendais pas à ça. On gère la croissance, les gens se sont mobilisés rapidement.»

La guignolée du Dr Julien pour Main dans la main se poursuit jusqu'au début janvier, via le site Internet cpscmaindanslamain.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer