Brèves judiciaires

Quatre adolescents ont été interceptés par les policiers... (Bloomberg)

Agrandir

Quatre adolescents ont été interceptés par les policiers de Granby dans le stationnement du restaurant McDonald's de la rue Denison vers 2 h dans la nuit de mercredi à jeudi.

Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Un conducteur ivre dénoncé par un commerçant

La vigilance d'un commerçant de Bromont a mené à l'arrestation d'un conducteur en état d'ébriété avancé, dans la nuit de mercredi à jeudi. L'individu âgé de 40 ans a été intercepté à l'intersection du boulevard Bromont et de la rue St-Hubert, non loin du commerce où il s'est présenté en état d'ivresse, vers 3h. Les policiers l'ont arrêté et conduit au poste de police où il a échoué l'alcootest. Le Montréalais avait un taux situé à plus du double de la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu pour une période de 90 jours et sa voiture a été remisée pour 30 jours. Des accusations criminelles seront également déposées contre lui. (Karine Blanchard)

Quatre ados arrêtés pour vol

Le flair des policiers de Granby a permis l'arrestation de quatre adolescents soupçonnés d'avoir commis des vols dans des voitures quelques heures plus tôt à Bromont. Les agents ont intercepté les occupants d'un véhicule dans le stationnement du restaurant McDonald's de la rue Denison vers 2 h dans la nuit de mercredi à jeudi. En enquêtant, ils ont réalisé que les adolescents âgés de 16 ans et 17 ans venaient de commettre un crime. En collaboration avec leurs collègues policiers de Bromont, ils ont pu établir que le quatuor avait perpétré deux vols dans des voitures garées sur la rue Joliette, probablement quelques heures avant leur arrestation, indique l'inspecteur Marc Tremblay du Service de police de Bromont. Les biens volés à Bromont ont d'ailleurs été récupérés. À la suite de leur interrogatoire, et d'ici à leur comparution, les jeunes ont été remis en liberté. (Karine Blanchard)

La prison pour un voleur électrocuté

Sa défense de «tentative de suicide» n'a pas convaincu le tribunal. Le Cowansvillois Bobby Benoît, qui s'était électrocuté en tentant de voler du cuivre dans la cour d'une entreprise, a été condamné jeudi à une peine de 12 mois de prison. Le «criminel d'habitude» de 43 ans avait essayé de se «déresponsabiliser» en voulant faire passer sa tentative de vol pour un attentat à sa vie, une version qualifiée de «farfelue» par le juge Serge Champoux, de la Cour du Québec. Le délit avait causé pour 10 000 $ de dommages au poste d'Hydro-Québec de Cowansville, en juillet 2013. Les policiers ont pu retracer M. Benoît grâce à son ADN retrouvé dans une de ses chaussures qu'il avait abandonné sur les lieux du crime. Le juge Champoux a refusé une sentence plus clémente, suggérée par la défense, compte tenu de l'incapacité de l'accusé à respecter les ordonnances du tribunal, comme en fait foi son épais dossier criminel. (Pascal Faucher)

Fraude: une ex-employée de Bedford change d'avocat

Le dossier d'une ancienne employée de la Ville de Bedford accusée de fraude et d'abus de confiance est revenu devant la cour, jeudi. Le temps pour Me Danielle Dontigny, avocate, d'indiquer qu'elle prenait le relais de Me Gilles Peltier pour représenter Roxanne Brault, 53 ans. Comme Me Dontigny n'a pas pleinement pris connaissance du dossier, la cause a été remise à une date ultérieure. Mme Brault avait été avisée en février 2015 qu'elle devait comparaître devant le tribunal au terme d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption. L'ancienne adjointe du directeur général de Bedford aurait profité de son poste pour des gains personnels. (Pascal Faucher)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer