Le cycliste victime d'une chute à vélo

Le mystère entourant la découverte d'un cycliste ensanglanté... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le mystère entourant la découverte d'un cycliste ensanglanté et dénudé sur le terrain d'une résidence de la rue du Nénuphar à Granby, il y a un mois et demi, est enfin résolu.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Le mystère entourant la découverte d'un cycliste ensanglanté et dévêtu sur le terrain d'une résidence de Granby, il y a un mois et demi, est enfin résolu. Le sexagénaire, qui ne conserve pas le moindre souvenir de l'événement, a été victime d'une violente chute à vélo, concluent les enquêteurs.

Le Granbyen de 68 ans a finalement rencontré les enquêteurs du service de police de Granby au cours des derniers jours. Son état, qui était jugé critique au départ, s'est amélioré, de telle sorte qu'il a récemment obtenu son congé de l'hôpital. L'homme avait été retrouvé sous un arbre d'un terrain résidentiel de la rue du Nénuphar par l'occupante de la maison, le matin du 28 octobre. Les policiers avaient multiplié les efforts pour résoudre cette mystérieuse affaire. Des techniciens du service de l'identité judiciaire de la Sûreté du Québec avaient été mobilisés pour prélever différents éléments de preuve sur la scène.

L'analyse des lieux et du vélo a permis aux policiers de conclure à une chute, et non à un délit de fuite ou une agression, comme on l'avait envisagé au départ. «Rien ne laisse croire qu'un geste criminel a été commis», précise Guy Rousseau, porte-parole du service de police de Granby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer