Découpage scolaire: soulagement à Farnham et à Stanbridge East

Le conseil des commissaires de Val-des-Cerfs a accepté... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Le conseil des commissaires de Val-des-Cerfs a accepté de ne pas modifier certains secteurs scolaires. Des changements ont toutefois été apportés à Brigham, Cowansville et Waterloo.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) Des cris de joie ont fusé, mardi soir, à l'annonce de la commission scolaire du Val-des-Cerfs de maintenir tels quels les découpages scolaires à Farnham et à Stanbridge East.

«J'en suis très heureuse», a indiqué Julie Bellefroid, une mère de Stanbridge East dont les enfants pourront continuer de fréquenter l'école primaire Saint-François-d'Assise, à Frelighsburg, au lieu d'être transférés à Bedford.

«On craignait de voir les choses se compliquer. Là, nous sommes rassurés. Au moins jusqu'aux prochaines modifications!»

L'assemblée publique de Val-des-Cerfs, qui a réuni une centaine de personnes, a aussi annoncé le maintien des secteurs scolaires à Farnham, où les changements appréhendés envoyaient certains élèves à l'école primaire de Notre-Dame-de-Stanbridge. Hormis trois enfants habitant le rang Saint-Henri, qui iront désormais à Bedford, aucun élève ne sera déplacé.

«Ce qui a été dur concernant Farnham, c'est qu'on n'avait pas les moyens [NB<saxo:ch value="226 128 137"/>: d'y construire une nouvelle école], a rappelé le président de la commission scolaire, Paul Sarrazin. Mais Farnham a dit: nous, on veut faire quelque chose, et nous sommes d'accord. Ils ont une vision à long terme et je leur lève mon chapeau.»

Le Ville de Farnham, qui connaît un boom démographique, a récemment annoncé qu'elle paiera pour l'aménagement de six à huit salles de cours au deuxième étage d'un centre d'art, et ce pendant une période de cinq ans. Un engagement toutefois conditionnel à une participation financière de la municipalité voisine de Sainte-Sabine.

Modifications

Du côté de Brigham, les élèves habitant à l'ouest de la route 139 prendront en 2016-2017 le chemin de l'école primaire de La moisson d'or, à Saint-Alphonse-de-Granby, au lieu de l'école Saint-Vincent-Ferrier, à Bromont. Les «unités modulaires» seront d'ailleurs maintenues à cette école, gracieuseté du conseil municipal de Bromont qui a résolu, lundi soir, d'en acquitter le coût.

À Dunham, les élèves du secteur du lac Selby iront à Frelighsburg plutôt qu'à Dunham. Les secteurs de Cowansville et de Waterloo subiront aussi quelques changements.

Au terme de la séance du conseil des commissaires de Val-des-Cerfs, le président Paul Sarrazin s'est dit heureux à passer à autre chose. «Ce sont des dossiers prenants et déchirants, a-t-il dit. On s'y est impliqués à 100% et on s'est assurés d'avoir tous les commentaires et tous les documents avant de prendre nos décisions finales. L'intérêt, c'est l'organisation. Il ne faut pas avoir le nez sur l'arbre, mais regarder la forêt.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer