Retour du chef préventionniste Carol Labrecque

L'ancien chef préventionniste Carol Labrecque s'apprête à reprendre... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'ancien chef préventionniste Carol Labrecque s'apprête à reprendre du service.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Les deux nouveaux capitaines préventionnistes du service des incendies de Bromont pourront compter sur un sapeur d'expérience pour les épauler. En effet, un peu moins d'un an et demi après avoir pris sa retraite, Carol Labrecque s'apprête à reprendre du service. Les élus ont donné leur aval à son embauche, lundi, lors de la séance ordinaire du conseil.

«Carol Labrecque a quitté le service des incendies en juillet 2014. Malheureusement, à cause du contexte, il n'y a pas eu de transfert de compétences et de connaissances au niveau des effectifs en prévention des incendies avant son départ. Pour nous, c'est important d'optimiser tout ce qu'il a bâti au fil des ans», a indiqué le directeur du service des incendies, Hugo Brière.

Toutefois, il n'est pas question ici d'un retour à temps complet. «M. Labrecque travaillait entre autres dans le volet de la recherche des causes et circonstances en incendies. Il sera accessible dans le cas d'interventions importantes. Notre personnel a les connaissances pour procéder lui-même. Par contre, il y a déjà un historique au niveau de la collecte d'information. On va donc pouvoir consulter [M. Labrecque] pour qu'il nous donne des pistes pour cheminer dans l'enquête», a poursuivi Hugo Brière.

Ainsi, l'ex-chef préventionniste sera appelé à intervenir «à la pièce». «Il sera payé à salaire horaire et se déplacera à la demande du directeur du service des incendies. On s'attend qu'occasionnellement, il pourrait travailler un bloc de quatre heures avec l'équipe pour transmettre du bagage», a mentionné celui-ci.

Stabilité

Benoit Moquin devait prendre la relève de M. Labrecque. Le sapeur est entré en fonction le 3 novembre à la suite d'un appel de candidatures. Au terme d'une période de probation de six mois, la Ville lui aurait octroyé un contrat de trois ans. Or, après seulement quelques semaines d'essai, le pompier a été remercié. L'annonce officielle en a été faite lors de la séance du conseil du 7 avril.

Bromont a entériné le 2 novembre la nomination de Normand Gaudreau et de Maxime Roy à titre de préventionnistes. Les deux hommes travaillent à temps complet au sein de la brigade bromontoise. M. Gaudreau, qui était responsable de la prévention des incendies chez IBM, est passé du grade de lieutenant à celui de capitaine. «Il va travailler au niveau des risques industriels et commerciaux en raison de son expérience», avait expliqué Hugo Brière. Quant à Maxime Roy, il s'occupera du plan de schéma de couverture de risques en plus de piloter le volet «éducation du public».

Deux sapeurs du service des incendies, Mélanie Vallée et Jean-Philippe Lagacé, ont donc été promus lieutenants lors de la séance de lundi. «L'équipe commence à prendre forme. On veut assurer une stabilité pour plusieurs années. On a la chance d'avoir des gens avec une belle personnalité, autonomes et polyvalents, a fait valoir Hugo Brière. C'est très positif.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer