Des extrémistes pourraient infiltrer des manifestations

Le rapport affirme que les manifestations contre la... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le rapport affirme que les manifestations contre la construction de pipelines, l'exploitation des sables bitumineux et le transport de pétrole par train sont fréquentes au Canada et qu'elles pourraient augmenter dans un avenir proche. Sur notre photo, une manifestation à Toronto contre un des projets de pipeline d'Enbridge.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jim Bronskill
La Presse Canadienne
Ottawa

Des hauts fonctionnaires craignent que des extrémistes se glissent dans des manifestations contre la construction de pipelines, l'exploitation des sables bitumineux ou le transport du pétrole par train afin d'encourager la violence, indique un rapport récemment dévoilé.

Le document rédigé par le service du renseignement de sécurité de Transports Canada, qui porte sur une analyse des menaces contre les services ferroviaires voyageurs, donne une nouvelle tournure au débat concernant la surveillance dont font l'objet les manifestants écologistes par l'État en laissant entendre que des activistes pacifiques pourraient involontairement accueillir dans leurs rangs des terroristes.

Cara Zwibel, directrice du programme des libertés fondamentales pour l'Association canadienne des libertés civiles, a toutefois remis cette affirmation en question, doutant que le ministère ait des preuves pour étayer ses dires. Selon elle, il est dangereux de présenter le militantisme actif comme une couverture potentielle pour des activités terroristes.

La Presse Canadienne a obtenu copie du rapport de six pages datant de novembre 2014 en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

De manière générale, l'analyse avise les autorités que le transport de surface comme les services ferroviaires voyageurs compte parmi les cibles préférées des terroristes parce que les attaquants peuvent faire un grand nombre de victimes, semer la peur et nuire à l'économie en utilisant des tactiques simples, comme les engins explosifs de fabrication artisanale.

Elle cite les attentats survenus à Madrid en 2004 et à Londres en 2005 ainsi que la tentative ratée pour faire dérailler un train de passagers de Via Rail en 2012, des attaques qui ont toutes été menées ou appuyées par Al-Qaïda.

D'après le rapport, d'autres complots contre les services ferroviaires voyageurs au Canada pourraient être fomentés dans le futur en raison de l'accent mis par Al-Qaïda et l'État islamique sur le «djihad en solo», les déclarations passées de leurs membres et partisans ainsi que la facilité avec laquelle ces attentats pourraient être réalisés.

«Extrémistes intérieurs»

Le document évoque aussi la possibilité d'attaques effectuées par des «extrémistes intérieurs», des gens de l'extrême gauche ou de l'extrême droite qui pourraient s'en prendre aux services ferroviaires voyageurs pour divers motifs politiques, sociaux, environnementaux ou liés aux droits des autochtones.

Il affirme que les manifestations contre la construction de pipelines, l'exploitation des sables bitumineux et le transport de pétrole par train sont fréquentes au Canada et qu'elles pourraient augmenter dans un avenir proche. Même si ces événements ne constituent pas de menaces à la sécurité, ils pourraient être infiltrés par des extrémistes intérieurs qui profiteraient de l'occasion pour encourager la violence, ajoute-t-il.

Mme Zwibel s'est dite inquiète de voir les autorités recourir à cette analyse pour justifier la surveillance ou le profilage de groupes militants légitimes et pacifiques.

Le projet de loi omnibus sur la sécurité de l'ancien gouvernement fédéral conservateur, qui a reçu la sanction royale en juin, avait été vivement critiqué par les militants environnementaux et autochtones, qui craignent que certaines dispositions soient utilisées pour espionner les dissidents.

Le nouveau gouvernement libéral a promis de retirer les «éléments problématiques» de la législation, mais n'a pas donné de précision sur l'ampleur et la teneur des modifications qu'il a l'intention d'apporter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer