Cowansville planche sur une bibliothèque du 21e siècle

La Ville de Cowansville envisage d'investir 2,4 millions... (Photo Janick Marois)

Agrandir

La Ville de Cowansville envisage d'investir 2,4 millions de dollars pour moderniser la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand en y créant notamment un media-lab. Il s'agit d'une salle munie d'instruments électroniques pour créer des jeux vidéos, de la musique, faire des montages vidéos et créer des objets avec des imprimantes 3D.

Photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) L'édifice qui abrite la bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand passera dans le giron de la Ville de Cowansville en octobre 2016. La Ville l'achètera au coût de 734 000$, un montant qu'elle amasse depuis cinq ans. Elle rêve d'en faire une bibliothèque du 21e siècle.

La transaction aura lieu dès la fin du bail, le 30 septembre, a confirmé le maire Arthur Fauteux. En assemblée mardi, le conseil lui a confié le mandat de procéder à l'achat de l'édifice au nom de la Ville.

La bibliothèque Gabrielle-Giroux-Bertrand a été déménagée en septembre 2011 dans cet édifice de la rue du Sud, en plein centre-ville, en raison d'infiltrations d'eau dans les anciens locaux qu'elle occupait. Ceux-ci se trouvaient dans l'édifice sous le pont Eugène-Boisvert. Les analyses ont conclu qu'il coûterait trop cher de corriger les problèmes de toiture. Le conseil a alors décidé de louer l'ancienne quincaillerie Ferronnerie Cowansville. Une option d'achat a été ajoutée au bail.

La location de l'édifice pour la durée des cinq ans du bail s'élèvera à 603 442$, nous a-t-on dit hier au service des finances de la Ville. La Ville a par ailleurs investi 307 500$ pour adapter les lieux en bibliothèque. Des toilettes pour les usagers ont été aménagées de même que trois bureaux pour les bibliothécaires et la salle Pauline-Martel mise à la disposition des organismes communautaires de la municipalité.

D'autres travaux importants sont prévus. La Ville a déposé une demande d'aide financière de 1 million de dollars auprès du ministère de la Culture pour rénover l'édifice. La Ville y investira de son côté 1,4 million de dollars. Tout le projet est tributaire de l'obtention d'une subvention de Québec, a indiqué le maire Arthur Fauteux.

Création d'un media-lab

Le projet de rénovation compte plusieurs éléments, souligne Marie-Maude Secours, directrice de la culture à la Ville de Cowansville. La pièce maîtresse est l'aménagement d'un media-lab (ou éco-lab). Il s'agit d'une salle munie d'instruments électroniques pour créer des jeux vidéos, de la musique, faire des montages vidéos et créer des objets avec des imprimantes 3D. On vise particulièrement à attirer les adolescents, explique-t-elle. «Les gens n'ont pas tous les moyens de se procurer de tels équipements. On veut donner accès à la connaissance, mais aussi à la créativité. Le spectre des possibilités de ce qui peut se faire est très large. C'est un projet emballant.»

On profitera du haut plafond de l'édifice pour construire deux mezzanines. L'une d'elles accueillera le media-lab, au-dessus de la zone jeunesse, tandis que l'autre servira aux différentes expositions, a dit Mme Secours.

Il est aussi question d'aménager une salle où les usagers pourront prendre une collation ou boire leur café en lisant des journaux et des magazines. Aucune nourriture ou breuvage ne sera vendu sur place, assure Mme Secours. «On ne veut pas faire concurrence aux commerces du coin.»

Un ascenseur sera construit pour accéder aux mezzanines. Des panneaux insonorisants en bois seront aussi installés pour améliorer l'acoustique des lieux. «C'est une ancienne quincaillerie. C'est normal qu'on doive apporter des changements pour la transformer en bibliothèque», a-t-elle dit.

Un nouvel éclairage sera installé. Des tubes solaires utiliseront les rayons du soleil pour éclairer indirectement les lieux. Le budget prévoit également l'achat de matériel à remplacer, comme des chaises.

Seulement deux projets de bibliothèque du futur, qui proposeront des salles media-lab, sont en développement ailleurs au Québec, a signalé Mme Secours: dans les municipalités de Sainte-Julie et Brossard.

Mme Secours a eu quelques échanges avec une chargée de projets au ministère de la Culture depuis que la Ville a soumis sa demande de subvention en octobre. Des précisions sur le budget ont été demandées. La directrice de la culture ignore quand la Ville obtiendra une réponse du ministère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer