Incendie à Saint-Paul-d'Abbotsford

Un bâtiment commercial situé sur la route 112... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Un bâtiment commercial situé sur la route 112 à Saint-Paul-d'Abbotsford a été la proie des flammes, dimanche soir.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

Des pompiers ont dû se déployer rapidement, dimanche soir, alors qu'un bâtiment commercial sis au 25, route 112 à Saint-Paul-d'Abbotsford, était la proie des flammes.

«C'est un passant qui nous a appelés vers 10 h. Quand on est arrivés sur les lieux, les propriétaires n'étaient pas sur place. L'incendie a commencé entre les murs. Les flammes étaient apparentes de l'extérieur et commençaient à monter dans l'entretoit. Il y avait trois bâtiments rapprochés. La maison et deux autres. Comme c'est celui du milieu qui était en feu, il a fallu faire vite pour éviter que ça se propage partout», a expliqué le capitaine Steve Poulin, directeur par intérim du service des incendies de Saint-Paul-d'Abbotsford. Selon ce dernier, une trentaine de sapeurs ont combattu le brasier. Des pompiers d'Ange-Gardien, de Saint-Césaire ainsi que des effectifs de Saint-Pie avec leur camion-citerne sont venus en renfort. «C'est une bâtisse qui servait à des encans. Heureusement, on a été capables de limiter les dommages. Pour le moment, la cause de l'incendie n'a pas été déterminée. Mais ce ne serait pas criminel, a souligné M. Poulin. Des rongeurs avaient amené beaucoup de foin dans les murs, mais on ne sait pas encore si c'est d'origine électrique.» Le combat aura duré près d'une heure avant que l'incendie soit maîtrisé. Des policiers de la SQ ont été dépêchés sur les lieux pour contrôler la circulation dans l'artère achalandée. 

Bagarre, alcool et stupéfiants

Un Granbyen de 33 ans a été appréhendé par des policiers de Bromont, tôt lundi matin, après avoir pris le volant avec les capacités affaiblies. «On a été appelés pour une bagarre au Bar Billard Bromont, rue Shefford, vers 2 h 30, a indiqué Marc Tremblay, porte-parole du service de police. Quand on est arrivés sur place, les gens avaient quitté l'endroit en voiture.» Le véhicule, dans lequel voyageaient trois suspects dans cette histoire, a été rapidement intercepté par les agents de la paix alors qu'il circulait dans le boulevard Pierre-Laporte. Le conducteur, un Granbyen bien connu du milieu policier, dégageait une forte odeur d'alcool et a été arrêté pour avoir pris le volant avec les capacités affaiblies. Un appareil illégal servant à déceler les «détecteurs de radars» a aussi été saisi durant l'opération. L'homme a ensuite été amené au poste de police. Une fouille a révélé qu'il transportait de la drogue. Il a été libéré sous promesse de comparaître et son permis de conduire a été suspendu. Il fera face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies et de possession de stupéfiants dans le but d'en faire le trafic. Les deux acolytes de l'homme appréhendé n'ont pas été inculpés dans cette affaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer