Des dossiers pour les nouveaux conseillers

«Je vais attendre que les nouveaux conseillers soient... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Je vais attendre que les nouveaux conseillers soient en poste pour attribuer les dossiers», dit le maire Pascal Bonin.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Avec le départ des conseillers municipaux Pierre Breton et Serges Ruel, les dossiers liés au développement commercial et touristique, de même qu'à la culture, demeureront sous la responsabilité du maire, Pascal Bonin, jusqu'à ce que les deux sièges soient comblés au terme des élections partielles.

«J'ai toujours travaillé avec les forces des individus. Je vais attendre que les deux nouveaux conseillers soient en poste pour attribuer ces dossiers», a expliqué hier le maire Bonin.

Ce dernier affirme cependant ne pas avoir l'intention de «brasser les cartes inutilement». Ainsi, il serait surprenant qu'un important remue-ménage soit effectué au sein des responsabilités des conseillers en poste.

«Je suis excessivement satisfait du travail effectué par les membres du conseil. On ne va pas tout brasser parce que deux conseillers ont quitté», affirme Pascal Bonin.

Pour l'heure, le maire, également nouveau préfet de la MRC de la Haute-Yamaska, se retrouve cependant avec une charge accrue de responsabilités. «Si les gens doutaient que le maire est travaillant; ils en ont la preuve», lance Pascal Bonin.

Élections

Le maire ne peut s'empêcher d'observer que le conseil municipal se retrouve dans «une drôle de conjoncture» avec non pas une, mais deux élections partielles à réaliser en peu de temps.

La première élection, qui vise à combler le siège dans le district trois, laissé vacant avec l'élection de Pierre Breton comme député, est prévue le dimanche 20 décembre.

La date du deuxième scrutin, cette fois-ci pour trouver un successeur à Serges Ruel dans le district six, sera connue lundi, alors que l'avis de vacances du poste sera signifié au conseil municipal, dans le cadre d'une séance extraordinaire, a affirmé hier la directrice des services juridiques à la Ville, Catherine Bouchard.

Si des noms de candidats intéressés à succéder à Pierre Breton ont circulé bien avant la période de mise en candidature officielle, il n'en va pas de même pour le siège de Serges Ruel. Personne n'a encore manifesté son intérêt publiquement.

Bras ouverts

Pascal Bonin affirme par ailleurs que les six candidats qui se livrent actuellement la lutte dans le district trois sont tous de «belles candidatures». Les observateurs aguerris auront peut-être noté que certains membres de l'entourage du maire oeuvrent dans l'équipe de la candidate Julie Bourdon. Mais il ne faut pas y voir une forme d'appui, dit-il.

«Je reste neutre», assure-t-il avant d'ajouter qu'il accueillera «le nouveau conseiller ou la nouvelle conseillère avec les bras grands ouverts» au terme de l'élection.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer