Édifice de 150 appartements dans un secteur patrimonial

Le terrain choisi par les promoteurs est celui... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le terrain choisi par les promoteurs est celui où se trouve la maison Robinson. Ils l'ont acquis le 1er octobre dernier pour 800 000 $.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) La société de développement Pur Immobilia présentera aux citoyens de Cowansville son projet d'édifice de 150 appartements pour personnes retraitées dans la rue Principale, près du lac Davignon.

La présentation aura lieu le lundi 7 décembre, à 19 h, au théâtre Princesse (141, rue Principale). Lors de la soirée, les promoteurs seront accompagnés des architectes qui ont dessiné les plans, a annoncé hier la compagnie par voie de communiqué.

La construction de l'édifice, un projet de 25 millions de dollars, est prévue sur le terrain où se trouve la maison Robinson, situé au 738 de la rue Principale. Il compte une superficie de 14 115 mètres carrés (151 933 pieds carrés). Les promoteurs l'ont acquis le 1er octobre dernier pour 800 000 $. La maison Robinson accueillait encore récemment des personnes âgées.

Le projet suscite la controverse depuis quelques semaines à Cowansville. Un comité de citoyens s'est créé pour s'y opposer. Baptisé le comité Robinson et comptant une trentaine de personnes, il s'inquiète de la construction d'un édifice d'une telle hauteur et dimension dans un secteur patrimonial de la Ville. Le comité exige que le conseil - et non les promoteurs - aille au-devant des citoyens pour présenter le projet et expliquer les mérites qu'il y voit.

Le conseil municipal est favorable à la construction d'un tel édifice. Il a approuvé au début du mois de novembre la modification de deux règlements de zonage et de construction pavant la voie à sa réalisation. Le conseil, dans la foulée de l'adoption du nouveau plan d'urbanisme de la Ville, a fait passer de trois à quatre le nombre d'étages permis dans le secteur en question et a retiré le nombre maximal de 17 unités d'habitation permis sur un terrain dans le même secteur. Les vieilles versions de ces règlements empêchaient le projet immobilier débattu de se concrétiser.

Les promoteurs veulent construire un édifice de 150 appartements pour accueillir des personnes âgées autonomes. - esquisse fournie par Pur Immobilia

Le terrain choisi par les promoteurs est celui où se trouve la maison Robinson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer