Des musulmans canadiens craignent les crimes haineux

Les policiers de Peterborough, en Ontario, enquêtent sur... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Les policiers de Peterborough, en Ontario, enquêtent sur un incendie criminel survenu dans une mosquée (photo), samedi, et disent qu'ils abordent cette affaire comme un crime haineux.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Un groupe musulman canadien recommande aux gens de confession musulmane de rester vigilants face aux contrecoups qu'ils pourraient subir à la suite des attentats tragiques de Paris.

Le directeur exécutif du Conseil national des musulmans canadiens s'inquiète du fait que la communauté musulmane puisse être ciblée par des crimes haineux.

Selon Ihsaan Gardee, lorsque de tels drames surviennent et que les musulmans sont ainsi présentés négativement dans les médias, ces incidents grimpent en flèche.

En entrevue avec La Presse Canadienne dimanche, M. Gardee a reconnu qu'il ne pouvait pas tracer un lien de causalité entre les deux facteurs, mais il a noté qu'il semblait certainement y avoir une corrélation.

Les policiers de Peterborough, en Ontario, enquêtent sur un incendie criminel survenu dans une mosquée, samedi, et disent qu'ils abordent cette affaire comme un crime haineux. Le chef de police Murray Rodd a affirmé qu'une blessure infligée à une communauté ethnique était une blessure «pour tous».

Des voisins se sont rendus dans les décombres de la mosquée, lundi, pour démontrer leur appui et offrir des dons afin d'aider à la reconstruction de l'édifice. L'incendie a causé des dommages évalués à 80 000 $.

Un donateur anonyme a promis jusqu'à 10 000 $ en récompense à toute personne qui fournirait des indices menant à l'arrestation et à l'accusation des responsables.

Pas de lien avec Paris

Les autorités n'ont toutefois pas voulu faire de lien entre l'incendie et les attaques de vendredi dans la capitale française, qui ont fait au moins 132 morts.

M. Gardee a refusé de spéculer lui aussi sur le motif de l'incendie criminel, affirmant qu'il laissait les autorités faire leur travail. Plusieurs corps de police à travers le pays ont déjà contacté les communautés musulmanes dans la foulée des attentats, selon Ihsaan Gardee.

«Les services de police ont pris cette initiative et ont rejoint diverses communautés au pays pour leur faire savoir qu'ils étaient conscients de leurs inquiétudes sur les possibles répercussions et qu'elles ne devraient pas hésiter à les contacter», a-t-il expliqué.

Le groupe armé État islamique a revendiqué la responsabilité des attaques à Paris. Les policiers disent que les assaillants se sont divisés en trois équipes qui ont sévi simultanément avec leurs vestes à explosifs et les mêmes armes.

Appel à la tolérance

L'Association musulmane du Canada, qui se décrit comme l'une des plus grandes associations de musulmans au pays, a aussi transmis un communiqué dimanche en réaction à l'incident de Peterborough, appelant à la «tolérance et à la compréhension entre les communautés au Canada». Le communiqué dénonce les attentats perpétrés vendredi, les qualifiant de «crimes contre l'humanité». «Dans les moments difficiles comme ceux-ci, il y a souvent des incidents isolés commis par des individus qui tentent d'exploiter des événements mondiaux et de diviser les Canadiens», ajoute l'association.

«En tant que Canadiens, nous continuerons de nous appuyer sur nos valeurs partagées, de rejeter cette violence et d'envoyer un message clair à ces groupes qui tentent de nous diviser», conclut-elle.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer