Pour améliorer la fluidité de la circulation sur le pont Patrick-Hackett

La série de mesures identifiées pour améliorer la... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

La série de mesures identifiées pour améliorer la fluidité autour du pont Patrick-Hackett sera mise de l'avant dans la semaine du 23 novembre.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) La série de mesures identifiées pour améliorer la fluidité autour du pont Patrick-Hackett, à Granby, sera mise de l'avant dans la semaine du 23 novembre. Quelques notes discordantes se font toutefois entendre, alors que certains commerçants n'apprécient pas de perdre des espaces de stationnement en façade pour permettre l'ajout d'une voie de virage, rue Principale.

«Je ne comprends pas que la Ville pense qu'on n'a pas besoin de stationnement», a laissé tomber hier Luc Langlois, copropriétaire de Chaussures Langlois. Celui-ci et ses voisins verront cinq espaces de stationnement disparaître à l'avant de leur commerce, rue Principale.

Le propriétaire du Pub MacIntosh, Yves Pronovost, aurait pour sa part préféré qu'une interdiction de stationnement soit mise en place de 16 h 30 à 18 h 30, car, selon lui, la circulation autour du pont est problématique environ une heure par jour. «C'est décevant que du stationnement soit enlevé aux commerçants, mais les élus ont sûrement de bonnes raisons de le faire», affirme-t-il.

Seul Frank Languay, propriétaire de Hobbec, a dit hier ne pas être inquiet outre mesure des effets qu'aura sur sa clientèle la disparition de ces cases de stationnement. Souvent, dit-il, ses clients viennent de l'extérieur pour visiter sa boutique spécialisée de modèles réduits. Marcher un peu plus ou un peu moins ne fait pas une grande différence, car il y a un stationnement à l'arrière de la bâtisse commerciale, dit-il.

Le maire de Granby, Pascal Bonin, affirme cependant qu'il était inévitable de sacrifier des espaces de stationnement pour permettre l'aménagement de trois voies distinctes en direction est, à l'intersection des rues Principale, Mountain et Drummond, dont deux permettront de s'engager sur le pont. «On applique le plan d'ensemble. Si on ne faisait pas ça, on ne pouvait pas ajouter une autre voie», dit-il.

Habitudes à changer

Le directeur des services techniques à la Ville, Gabriel Bruneau, invite par ailleurs les automobilistes à être vigilants, car de nouveaux mouvements de circulation seront ajoutés, tandis que certains autres ne seront plus permis.

La modification de la signalisation se fera en l'espace d'une journée. Un panneau à message variable informera la population de l'avancement des travaux.

Selon M. Bruneau, certaines entraves temporaires pourraient être observées pour permettre le marquage de la chaussée et le changement de certaines têtes de feux de circulation.

Le directeur des services techniques croit qu'une fois les modifications apportées, une amélioration de la fluidité sera rapidement perceptible.

«On va améliorer la fluidité du pont de 33 %», a avancé en mai dernier le maire de Granby, Pascal Bonin. Selon lui, il s'agit, à court terme, d'une solution «sécuritaire, efficace, avec de très bons gains, qui entraîne une facture réduite». 

Un contrat de 41 276 $ a été accordé à la firme WSP Canada pour l'optimisation des feux de circulation.

Une deuxième étape est prévue à la fin décembre pour optimiser, cette fois-ci, la synchronisation des feux, laisse savoir Gabriel Bruneau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer