Tendanse présente son T.easer

La troupe T.easer, de l'école de danse Tendanse,... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

La troupe T.easer, de l'école de danse Tendanse, part pour Boston dans le but avoué de remporter le World of Dance, le 21 novembre. Elle a présenté sa chorégraphie jeudi soir dans les nouveaux locaux de l'école.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) «Je m'en vais là pour gagner.» Le discours de Geneviève Gallant est aussi clair que les mouvements exécutés avec brio par la troupe de danse qu'elle entraîne pour une compétition internationale. Cinq minutes durant, la trentaine de danseurs hip-hop ont réalisé avec fougue, sur un rythme de métronome, la chorégraphie que la troupe T.easer présentera le samedi 21 novembre, à Boston.

Et ils y vont pour terminer en première position.

La troupe s'est classée en quatrième position l'an dernier, lors de la même compétition du World of Dance. «Cette année, on joue le tout pour le tout, lance Mme Gallant, entraîneuse et fondatrice de l'école Tendanse, à Granby. On a mis le paquet. On a regroupé nos plus jeunes avec nos plus vieux, dont moi. On a regroupé toutes nos forces pour aller chercher la première place cette année à Boston.»

La troupe est ainsi composée de 33 personnes âgées de 8 à 33 ans, dont deux garçons. La jeune fille de huit ans déplace d'ailleurs beaucoup d'air sur la scène lorsqu'elle danse avec l'attitude nécessaire pour bien transposer la chorégraphie.

Les plus jeunes sont entraînés dès le départ pour se rendre aux Olympiques de la danse hip-hop, soit le Hip Hop International. Comme la compétition est très forte au Canada, il faut travailler fort pour se classer parmi les trois premières troupes qui participeront au grand rendez-vous, à Las Vegas où 45 pays s'affrontent. En 2014, T.easer a raté sa participation d'une place.

Les membres de la troupe se sont entraînés pendant quatre à six heures par semaine pour arriver à leur but. L'an dernier, il s'agissait plutôt de deux heures.

Mme Gallant est confiante de réussir son pari. «Les enfants et les plus vieux ont toute une mentalité d'entraînement. Il n'y a pas de niaisage, ils ne jouent pas à la tag, évoque-t-elle. Ils veulent tout le temps être au top. C'est une discipline qu'on a mise dans les cours. Et j'ai des parents extraordinaires, j'ai des enfants extraordinaires.»

La chorégraphie, basée sur la musique et la voix de Missy Elliot, et présentée jeudi soir dans les nouveaux locaux de Tendanse, a été présentée plusieurs fois depuis plus d'un an et a remporté la première place de chaque compétition en plus d'être choisie parmi les huit coups de coeur sur 892 chorégraphies d'une compétition à Lévis.

Un total de 26 troupes participeront au World of Dance cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer