aZoo.me au secours de pitou

La nouvelle plateforme, axée sur le bien-être des... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

La nouvelle plateforme, axée sur le bien-être des animaux de compagnie, a beaucoup à offrir, affirme le concepteur de solutions et directeur marketing de aZoo.me, Antoine Sauvage.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Imaginez une plateforme web permettant entre autres de retrouver votre chien ou votre chat perdu, ou favorisant l'adoption d'animaux abandonnés. Cet outil, qui mise sur la force des réseaux communautaires, existe désormais. Lancé cette semaine, aZoo.me Identification a été développé par des Granbyens et aurait peu, sinon pas, de comparable en Amérique du Nord.

La nouvelle plateforme, axée sur le bien-être des animaux de compagnie, a beaucoup à offrir, fait valoir le concepteur de solutions et directeur marketing de la nouvelle microentreprise, Antoine Sauvage.

aZoo.me a l'avantage de regrouper et de mettre en lien la population, de même que tous les intervenants oeuvrant dans le milieu des animaux de compagnie, c'est-à-dire les professionnels de la santé animale, les refuges animaliers, les villes et municipalités, ainsi que les boutiques pour animaux.

Au coeur de la nouvelle plateforme: l'aZoo.me ID, seul produit vendu par l'entreprise et pierre angulaire du système d'identification. Les propriétaires d'animaux sont invités à se procurer, pour 20$, une carte d'identification et une médaille avec un numéro unique, valide pour la vie de leur ami à quatre pattes. Ces informations sont inscrites dans une base de données accréditée par la Coalition nationale des animaux de compagnie. Il est aussi possible d'enregistrer sans frais supplémentaire une micropuce.

Services

À partir de l'aZoo.me ID, les propriétaires pourront ainsi créer le profil en ligne (photo, informations médicales, description physique et lien avec la micropuce, le tatouage ou la médaille municipale) de leur animal.

Si minou ou pitou devait disparaître, il est très simple de le déclarer «perdu» en quelques clics, fait valoir Antoine Sauvage. Une alerte est alors aussitôt déclenchée dans le système de recherche, accessible en ligne sur tous les types d'appareils. La personne qui trouve un animal n'a, elle aussi, qu'à inscrire quelques informations pour rapporter sa trouvaille. En croisant les données de localisation et l'espèce, le système de recherche saura effectuer des recoupements. La photo de l'animal confirmera son identification.

Par ailleurs, propriétaires d'animaux ou non, tous sont invités à faire partie de l'escouade de recherche aZoo.me, souligne le jeune entrepreneur de 23 ans, en s'inscrivant sur www.azoo.me. Lorsqu'un animal ayant un aZoo.me ID est déclaré perdu ou retrouvé par un refuge ou un service animalier, les membres de l'escouade les plus près reçoivent un courriel concernant l'avis de recherche.

Centralisé

«Actuellement, il y a différents types d'identifiants pour les animaux inscrits dans des bases de données différentes. Il n'y a rien de centralisé, ni de partage d'informations. On s'est dit, au lieu de focuser sur les propriétaires d'animaux et de leur vendre des médailles, on va focuser sur tout le monde autour», explique Antoine Sauvage.

C'est ainsi que les vétérinaires, les refuges et services animaliers, les villes, les éleveurs et les boutiques pour animaux sont invités à utiliser la plateforme aZoo.me. Les refuges et services animaliers peuvent entre autres y gérer leur inventaire animalier et publier gratuitement les avis d'animaux trouvés et disponibles à l'adoption. Les villes, elles, pourraient décider d'utiliser l'aZoo.me en guise de médaille municipale.

Antoine Sauvage travaille sur ce projet depuis trois ans avec son père, Réal Sauvage, et son oncle, Martin Alix. Le premier agit à titre de stratège et le second comme architecte et développeur de solutions. L'engagement d'Antoine Sauvage, qui complète des études universitaires en administration des affaires, profil gestion des systèmes d'information et marketing, a pris de l'ampleur au fil des ans.

aZoo.me a été développée en marge de l'entreprise Syrvet Canada, spécialisée dans la vente de fournitures vétérinaires et présidée par Réal Sauvage.

Déjà, il est possible de se procurer un identifiant aZoo.me auprès de 60 cliniques vétérinaires ou en ligne. S'il n'en tient qu'à Antoine Sauvage, 50 % des refuges et services animaliers de la province utiliseront la plateforme d'ici les prochains mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer