Brèves : Justice à Granby

Deux Granbyens tenus en justice.... (Archives La Presse)

Agrandir

Deux Granbyens tenus en justice.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

(Granby) Un Granbyen de 58 ans, Serge Chouinard, fait face à une pluie d'accusations pour des crimes à caractère sexuel qu'il est soupçonné d'avoir commis sur cinq victimes mineures à diverses occasions au cours des 24 dernières années. Son arrestation survient moins de six mois après avoir été inculpé de possession de pornographie juvénile.

Un Granbyen accusé de crimes sexuels

Chouinard aurait fait cinq victimes âgées entre 12 ans et 14 ans au moment des faits reprochés. Des accusations d'attouchements, de contacts et d'agression sexuelle doivent être déposées contre le quinquagénaire. À certaines occasions, il aurait d'ailleurs été en position d'autorité à l'endroit des adolescentes. Le Directeur des poursuites criminelles et pénales a autorisé pas moins de 19 chefs d'accusation.

Le présumé agresseur aurait sévi dans plusieurs municipalités du Québec, notamment à Granby, Ange-Gardien, Montréal et Châteauguay. Les crimes qui lui sont reprochés auraient débuté au lieu d'une première présumée victime en septembre 1988. Au fil des ans, il aurait fait d'autres victimes jusqu'en juin 2012.

Les policiers du Service d'enquêtes régionales de la Sûreté du Québec en collaboration avec ceux du Service de police de Granby ont procédé à son arrestation jeudi.

Précédents

Chouinard n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice. Les policiers l'avaient arrêté en juin dernier pour avoir possédé de la pornographie juvénile sur une période de 10 ans, soit entre 2005 et 2015. Le quinquagénaire aurait sévi à Granby, Farnham et Rigaud. Du matériel informatique avait alors été saisi chez lui.

C'est à la suite de son arrestation que l'enquête policière a progressé. «Les démarches d'enquête ont permis de recueillir des informations sur des délits à caractère sexuel qu'il aurait commis et qui ont mené à son arrestation», explique la sergente Aurélie Guindon, porte-parole de la SQ en Estrie.  

(Karine Blanchard)

Meurtre d'Alain Bernard: son neveu reconnu coupable

Patrice Bernard, neveu de l'homme d'affaires Alain Bernard, retrouvé sans vie chez lui, a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré au palais de justice de Granby. Il passera un minimum de 10 ans derrière les barreaux. Alain Bernard avait été tué par balle dans sa résidence, le 31 août 1987. Trois suspects ont été arrêtés 22 ans plus tard. En 2013, l'un des trois coaccusés, Alain Béliveau, avait été reconnu coupable et condamné à la prison à vie. Avec le verdict dans le dossier de Patrice Bernard, il ne reste maintenant que le procès de Tristan Anthony Bernard, le fils de la victime. Tristan Anthony Bernard subira son procès le 16 mars, à Sherbrooke. Quatre semaines ont été réservées. Une ordonnance de non-publication ne permet pas de dévoiler ce qui s'est dit durant les deux premiers procès puisque la preuve est essentiellement la même dans les trois dossiers. Le dévoilement de celle-ci pourrait influencer d'éventuels jurés. (Cynthia Laflamme)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer