Vers un surplus à Ange-Gardien

Malgré des investissements plus importants que prévus dans... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Malgré des investissements plus importants que prévus dans les infrastructures, Ange-Gardien devrait terminer l'année 2015 avec un léger surplus, a indiqué le maire Yvan Pinsonneault.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Ange-Gardien) Malgré des investissements plus importants que prévu dans ses infrastructures, Ange-Gardien devrait terminer l'année avec un léger surplus, a indiqué le maire Yvan Pinsonneault, lors de la présentation du rapport sur la situation financière de la municipalité, lundi.

«Les projets d'infrastructures réalisés en 2015 auront nécessité des investissements majeurs dépassant largement les prévisions», a laissé savoir le maire.

Au cours de la dernière année, Ange-Gardien a concrétisé plusieurs de ses engagements prévus dans le plan triennal d'immobilisations (PTI) de 2015-2016-2017, à commencer par le remplacement d'une partie de la canalisation du cours d'eau du village. Notons également la rénovation du toit et des entrées arrière du centre communautaire, la réhabilitation de la conduite d'eau pluviale, l'installation d'une génératrice au poste de pompage d'égout de la rue Principale, la construction de dos-d'âne dans la rue des Geais-Bleus, de même que la réfection et le remplacement d'une partie des infrastructures des rues Saint-Georges et Principale.

Ce sont les travaux sur cette dernière artère qui ont amené l'important dépassement de coûts. Alors qu'on ne devait, au départ, procéder qu'au resurfaçage de la rue, on a réalisé qu'il fallait remplacer les conduites d'eau potable et d'égout. Ce dépassement, estimé à environ un million de dollars, sera financé par un règlement d'emprunt.

De plus, la municipalité a choisi d'investir 1,2 million plus taxes, via un emprunt à long terme, pour doter l'école Jean XXIII d'un deuxième plateau sportif, dans la foulée de l'agrandissement de l'institution. Le dossier se poursuivra en 2016.

Le maire a également présenté les orientations générales du prochain budget et du prochain PTI, qui seront adoptés le 14 décembre prochain. Entre autres choses, la municipalité compte poursuivre la réfection de la rue Saint-Georges et les rénovations au centre communautaire, remplacer la canalisation du cours d'eau du village, et installer une nouvelle enseigne à l'entrée de la municipalité.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer