Élection partielle dans le district 3: Julie Bourdon prête à en découdre

Julie Bourdon a officiellement lancé sa campagne, vendredi,... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Julie Bourdon a officiellement lancé sa campagne, vendredi, pour obtenir le siège de conseillère du district 3, à Granby.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Julie Bourdon est devenue la première candidate officielle au poste de conseiller du district trois, à Granby, laissé vacant par Pierre Breton. «Depuis 11 h 30, ce matin [vendredi], je suis candidate officielle.» Elle a déposé les documents requis aux greffes de la Ville.

Guidée par ses valeurs familiales et d'engagement citoyen, elle a voulu se lancer en politique pour continuer à faire progresser certains dossiers dans le quartier. «J'aime ma ville. Je vis ma ville», a-t-elle lancé lors d'un point de presse organisé afin d'annoncer sa candidature officielle, présenter son équipe, qui par ailleurs est volumineuse, et souligner quelques engagements.

Pourquoi une si grande équipe? «C'est pour gagner, répond Mme Bourdon. Je veux avoir le siège, alors aussi bien faire une vraie campagne, peu importe que ce soit pour un poste de conseiller lors d'une élection partielle. Je vais tout faire pour l'avoir. C'est important d'être appuyée aussi.»

Plus de services aux familles

Parmi ses engagements, elle propose d'améliorer les services aux familles et la sécurité routière tout en développant «un milieu de vie agréable et sain.» «Il y a toujours des améliorations à avoir, dit-elle. Ce n'est pas de dire que ça va mal à Granby, c'est simplement de dire que je veux continuer à améliorer la qualité de vie.»

Elle suggère entre autres d'augmenter les offres de loisirs. Elle donne en exemple la révision potentielle «des horaires des loisirs, de voir si on peut améliorer les façons de faire pour les inscriptions. Est-ce qu'on est capable de faire plus d'offres de loisirs? Parce qu'on le sait, ce n'est pas long que les classes soient pleines. Est-ce qu'il y a moyen d'offrir plus de loisirs à l'extérieur pour les enfants, au lieu de toujours faire les choses à l'intérieur? Dans les fêtes familiales, peut-on aménager les horaires pour que les parents qui ont de jeunes enfants puissent y aller le matin et que ça ne se passe pas juste en après-midi, à l'heure de la sieste?»

La sécurité routière est aussi «un gros enjeu dans le district trois, souligne Mme Bourdon. Je me le fais beaucoup dire par des citoyens. L'objectif est d'améliorer le tout».

Expérience en gestion

Comme le conseil actuel n'est composé que d'hommes, elle ne se dit pas intimidée à donner son opinion si elle est élue. Elle croit pouvoir répondre aux besoins de ses concitoyens grâce à ses dix ans d'expérience en gestion, notamment auprès d'organisme de la région, comme les Cuisines collectives qu'elle dirige actuellement.

Le scrutin par anticipation se tiendra le 13 décembre, alors que le jour de l'élection partielle sera le 20 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer