Ski, raquette et bonne chère : le Royal Bromont salue l'hiver

Jérôme Ferrer en pleine action dans la cuisine... (photo La Voix de l'Est)

Agrandir

Jérôme Ferrer en pleine action dans la cuisine de son dernier-né, le Cellier du Roi.

photo La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Les épicuriens amateurs de sports d'hiver pourront faire d'une pierre deux coups au Royal Bromont durant la saison froide. En effet, dès que le terrain verdoyant passera au blanc, des sentiers de raquette et de ski de fond seront aménagés sur le réputé parcours de golf. Après avoir pris une bouffée d'air frais, petits et grands pourront se délecter d'un menu gourmand concocté par l'illustre chef du Cellier du Roi, Jérôme Ferrer.

«Jérôme Ferrer est un chef unique. C'est une machine à idées. Il nous pousse à être créatifs dans toutes les expériences qu'on offre au Royal Bromont. Depuis son arrivée, on se demandait comment créer du mouvement autour du club de golf une fois la saison terminée. Comme on a déjà le plaisir gastronomique, on s'est dit qu'il manquait seulement les plaisirs d'hiver sur un site magnifique comme le nôtre», a indiqué en entrevue le directeur général de l'organisation, Simon Audet, lors du lancement de cette nouveauté, jeudi.

Ainsi, deux tracés distincts d'environ cinq kilomètres seront proposés aux amateurs de raquette et de ski de fond. Les circuits seront aménagés sur la portion la plus éloignée des habitations, soit celle comprenant les trous 10 à 18 du parcours de golf. Les gens devront fournir leurs équipements.

Convivialité

Le grand chef était par ailleurs très enthousiaste à l'idée de faire «vibrer la clientèle» au rythme de l'hiver. «Ici, on est dans un chalet royal. Il faut aller au bout des choses et profiter de la beauté des lieux à l'année. D'en faire des pistes de raquette et de ski où les familles peuvent venir s'amuser. On veut vraiment symboliser cet endroit de retrouvailles et de convivialité», a-t-il fait valoir.

Chocolat chaud «à l'ancienne» et petits biscuits attendront donc les amateurs de plein air à leur retour au chalet principal. Pour demeurer dans le thème, de la fondue suisse sera notamment au menu les soirs de week-end dès le 12 novembre.

Grands honneurs

Depuis que Jérôme Ferrer a pris les rênes du Cellier du Roi il y a près de sept mois, le chiffre d'affaires du restaurant a bondi de 50% en moyenne comparativement à l'an dernier, a confié à La Voix de l'Est Simon Audet. De son côté, le grand chef a souligné qu'environ 40% de la clientèle du restaurant montréalais Europea, maintes fois primé et dont il est copropriétaire, ont tenté l'expérience culinaire offerte dans l'établissement bromontois qu'il dirige.

Et il semble que la barre pourrait monter d'un cran. En effet, Europea vient d'être nommée seconde meilleure table du globe dans le cadre des «Traveller's Choice Award de Trip Advisor».

Avec tout ce succès, on pourrait penser que les propositions de prendre la vedette d'une télé-réalité à la Hell's Kitchensont nombreuses.

«En effet, j'ai eu plusieurs offres pour participer à des émissions de ce type, a concédé le Québécois d'adoption. Mais je les ai toutes déclinées. En fait, je ne suis pas trop friand de télé-réalité. Pour moi, c'est synonyme en cuisine de "télé-rivalité". En montrant des gens qui sont les uns contre les autres, ça envoie une image biaisée au public. La cuisine, c'est un acte d'amour, de passion, de générosité. S'il y a une rivalité dans la réalité, c'est un fiasco pour le service. Selon moi, c'est l'antithèse de la profession que j'adore. Alors, je ne peux pas adhérer à ça»

«Pour moi, s'il y a une star dans un restaurant, c'est le produit. Et également l'artisan qui l'a mis au monde», a-t-il poursuivi.

D'ailleurs, à ce propos, M. Ferrer a profité du point de presse pour annoncer une autre nouveauté qui prendra son envol dès 2016: les tables d'honneur. Il s'agit de rendez-vous gourmands mensuels qui mettront à l'honneur les produits alimentaires locaux, ceux d'un vigneron d'ici et d'un artiste de la région. Cet amalgame sera ficelé par un chef invité. «La synergie sera incroyable!», a lancé M. Ferrer.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer