Service de sécurité incendies : Bromont nomme deux préventionnistes

Normand Gaudreau vient d'être promu capitaine préventionniste au... (photo tirée de Facebook)

Agrandir

Normand Gaudreau vient d'être promu capitaine préventionniste au sein de la brigade de Bromont.

photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) Le service des incendies de Bromont compte maintenant deux capitaines préventionnistes. Le conseil municipal a entériné, lundi soir, la nomination de Normand Gaudreau et de Maxime Roy. Les élus ont aussi donné leur aval au plan de schéma de couverture de risques de la MRC Brome-Missisquoi, celui-ci devant être accepté par le gouvernement.

«La Ville de Bromont s'occupe déjà, par un contrat, du schéma de couverture de risques pour la MRC Brome-Missisquoi, a expliqué à La Voix de l'Est le directeur du service des incendies, Hugo Brière. Maxime Roy travaille sur ce dossier depuis quelques années. Au lieu de lui donner 21 heures par semaine, il devient un cadre à temps plein. Le deuxième candidat, Normand Gaudreau, sera également à temps complet. Les deux hommes auront beaucoup de boulot étant donné qu'on va avoir près de deux ans de retard pour les visites en prévention sur notre territoire.»

Rappelons que le préventionniste Carol Labrecque a quitté l'organisation pour la retraite, l'an dernier. Benoit Moquin devait prendre la relève. Le sapeur est entré en fonction le 3 novembre à la suite d'un appel de candidatures. Au terme d'une période de probation de six mois, la Ville lui aurait octroyé un contrat de trois ans. Or, après seulement quelques semaines d'essai, le pompier a été remercié. L'annonce officielle en a été faite lors de la séance du conseil du 7 avril.

Transition

Normand Gaudreau, qui était responsable de la brigade de prévention des incendies chez IBM, passera donc du grade de lieutenant à celui de capitaine. «Il va travailler au niveau des risques industriels et commerciaux en raison de son expérience», a expliqué celui qui a succédé à Louis-Philippe Éthier en septembre.

De son côté, Maxime Roy s'occupera du plan de schéma de couverture de risques en plus de piloter le volet «éducation du public». «Il va visiter les résidences pour aînés, les écoles et les CPE. Il chapeautera aussi la semaine de prévention des incendies, puis les inspections de bâtiments à risques faibles», a précisé Hugo Brière.

Comme les paramètres des programmes d'inspection sont encore à déterminer, les visites préventives devraient commencer le printemps prochain, a-t-il fait valoir.

Le chef de la brigade des incendies bromontoise a aussi concédé qu'il y a eu beaucoup de mouvement de personnel au sein de l'organisation au cours de la dernière année. Sans vouloir se prononcer sur les récents départs, Hugo Brière a indiqué qu'un «certain remaniement de la structure» s'imposait. «Le service de sécurité incendies est dans une situation un peu transitoire parce qu'on a des exigences par rapport au schéma [de couverture de risques]. Et on a un grand territoire de 250 kilomètres carrés à couvrir. On a simplement voulu simplifier les choses avec quatre capitaines et un directeur.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer