Un projet de 3,8 M$ pour les Salons Funéraires Désourdy

Les Salons Funéraires Désourdy ont lancé jeudi le... (Fournie par Les Salons Funéraires Désourdy)

Agrandir

Les Salons Funéraires Désourdy ont lancé jeudi le projet de construction d'un complexe à Cowansville. On voit ici le propriétaire de l'entreprise, Jean-Pierre Désourdy, l'architecte du projet, Marie-Claude Bouvier, l'homme d'affaires Guy St-Louis et la responsable des communications de la compagnie, Caroline Blais.

Fournie par Les Salons Funéraires Désourdy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Cowansville) Les Salons Funéraires Désourdy auront bientôt une seule adresse à Cowansville. Souhaitant regrouper tous leurs services sous un même toit, les dirigeants de l'entreprise ont lancé jeudi le projet de construction d'un complexe, dont l'ouverture est prévue en septembre 2016.

«Depuis que l'entreprise s'est établie à Cowansville en 2009, on voulait centraliser nos services à un seul endroit. Avoir deux bâtiments dans la même ville, ce n'était pas vraiment l'idéal dans notre créneau», a indiqué Caroline Blais, responsable des communications de la compagnie.

Une fois que le nouveau complexe funéraire sera érigé, les deux bâtiments de l'entreprise familiale de troisième génération seront vendus. L'un d'eux est situé dans la rue Buzzell et sert principalement de bureau administratif. L'autre a pignon sur la rue William. «Quel que soit le type d'entreprise, la localisation est très importante. Notre bâtisse date des années 1890 et elle est dans un secteur moins connu de la ville, dans une rue [William] à sens unique. Elle sert aux expositions, mais nous n'avons pas de salle de réception. Il y a plusieurs désavantages», a expliqué Mme Blais.

Ouverture

Le nouveau complexe d'une superficie de 15 000 pieds carrés comprendra des bureaux, deux salles d'exposition, une chapelle ainsi que deux salles de réception puis un columbarium. Un espace extérieur sera également aménagé pour des «rituels différents», a mentionné la responsable des communications. «Nous sommes dans une région où il y a beaucoup d'artistes. Plusieurs personnes veulent sortir des cérémonies conventionnelles. Nous sommes très ouverts à ce genre de choses. La base de nos services est d'être à l'écoute des familles. Avec un investissement de 3,8 millions de dollars, on pourra offrir de l'espace et des installations modernes.»

Le projet prendra forme dans un secteur névralgique de Cowansville, à proximité d'un ensemble domiciliaire chapeauté par l'homme d'affaires Guy St-Louis. Ce dernier a conclu une entente de location du terrain (avec option d'achat) avec le propriétaire de l'entreprise, Jean-Pierre Désourdy. Les travaux sur le vaste site à l'angle de la route 202 et de la rue Jean Besré doivent commencer en février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer