Les travaux ont débuté à l'école Jean-XXIII à Ange-Gardien

Le maire d'Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault, la présidente de... (Marie-Ève Martel, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le maire d'Ange-Gardien, Yvan Pinsonneault, la présidente de la CSHR, Andrée Bouchard, et la directrice de l'école Jean-XXIII, Marie-France Ricard.

Marie-Ève Martel, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Ange-Gardien) En plein coeur d'une semaine de tourmente dans le milieu de l'éducation, un rayon de soleil illumine Ange-Gardien. C'est jeudi matin qu'a eu lieu la pelletée de terre symbolique annonçant le début des travaux d'agrandissement de l'école Jean-XXIII.

Les travaux, qui permettront l'ajout de cinq nouvelles classes, d'un gymnase double et des locaux connexes, ont officiellement débuté plus tôt cette semaine. On espère que le tout sera prêt pour la rentrée scolaire de 2016.

«Il faut admettre qu'on a refait nos devoirs. D'une école - [prévue] dans l'une ou l'autre des deux municipalités -, c'est devenu deux agrandissements. Ce qui n'est pas banal dans le contexte financier et politique actuel, puisque le gouvernement nous a permis de respecter chacun des deux milieux de vie», a rappelé la présidente de la Commission scolaire des Hautes-Rivières, Andrée Bouchard, faisant référence au fait qu'une seule école devait être construite pour accueillir les quelque 200 élèves en surplus d'Ange-Gardien et de Saint-Césaire.

Les plans ont été modifiés après que la commission scolaire, appuyée par les deux municipalités, ait réussi à convaincre Québec de la nécessité d'agrandir les deux écoles.

Dès lors, le Conseil du Trésor a autorisé une subvention de 3,8 M$ pour agrandir l'école, bonifiée par un investissement de 1,2 million de dollars d'Ange-Gardien, qui souhaitait ajouter un second plateau sportif au projet. Enfin, la commission scolaire déboursera 900 000 $ dans son budget en maintien de bâtiments pour actualiser et mettre aux normes l'édifice existant. En outre, il a été annoncé jeudi que le Service ambulancier de Farnham ferait don d'une somme d'environ 80 000 $ pour équiper le gymnase.

«Ces équipements sportifs profiteront tant aux élèves de l'école qu'à la population gardengeoise», a relevé le maire Pinsonneault, qui n'a pas manqué de rappeler qu'il était de la première cohorte à fréquenter l'école l'année de sa construction, en 1963.

D'autres travaux ont eu lieu depuis. D'abord, le corridor arrière, le bureau et le secrétariat ont été agrandis en 1974. Puis, en 1997, on a ajouté à l'école une classe de maternelle, un local informatique et un local de rangement pour le matériel des classes d'éducation physique.

Travail d'équipe

Toutes les instances ont travaillé main dans la main pour concrétiser le projet, et ce, depuis quelques années déjà, quand on a estimé qu'il faudrait éventuellement plus d'espace pour accueillir un plus grand nombre d'élèves.

Mme Bouchard n'a pas manqué de souligner la collaboration «exemplaire» de la commission scolaire et de la municipalité, mais aussi avec les employés de l'école, la députée d'Iberville Claire Samson et le gouvernement du Québec.

La directrice de l'établissement n'avait d'ailleurs que de bons mots à dire sur la planification des travaux. «Nos gens ont été consultés sur les besoins de l'école lors de la conception des plans. Il y a eu plusieurs rencontres. Ce qui commence aujourd'hui est le fruit d'un beau travail d'équipe», affirme Marie-France Ricard.

L'agrandissement de l'école Jean-XXIII est le fruit d'une collaboration «exemplaire» entre la Commission scolaire des Hautes-Rivières, la municipalité d'Ange-Gardien, la députée d'Iberville, le gouvernement du Québec et tous les acteurs impliqués pour la réussite des élèves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer