Cowansville revoit son plan d'urbanisme

Les entrées de la ville seront dans la... (photo Alain Dion)

Agrandir

Les entrées de la ville seront dans la mire du conseil municipal. Le terrain attenant à l'intersection des routes 139 et 104 pourrait être reboisé. Une demande au MTQ, propriétaire du terrain, sera acheminée pour permettre à la Ville de procéder à la plantation d'arbres.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) À quoi distinguera-t-on la ville de Cowansville dans 10, 15 ans? De quoi sera composé son tissu urbain, commercial et résidentiel? Pour répondre à ces questions et pour bien planifier son avenir, la Ville revoit en profondeur son plan d'urbanisme. Des idées fusent déjà du côté politique.

Si le plan d'urbanisme d'une ville est en fait un document d'intentions, le conseil de Cowansville a déjà des choses concrètes à y greffer pour lui donner une vie. Plusieurs éléments échafaudent en effet le plan d'urbanisme qui sera soumis jeudi à des consultations publiques. Certaines idées retiennent davantage l'attention: favoriser la croissance du secteur de l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins en tant que pôle institutionnel, embellir les entrées de ville (surtout celles des routes 139 et 202), préserver le patrimoine bâti et donner un coup de main à la rénovation résidentielle (voir capsules).

«Les choses évoluent rapidement», signale le maire Arthur Fauteux. «Une municipalité doit être capable de réfléchir et de se donner un plan pour poursuivre son développement. C'est une chose pratique à faire parce qu'on ne veut pas s'obstiner quand vient le temps de prendre des décisions. Il y a des coûts à nos décisions et on veut qu'elles soient les bonnes.»

L'exercice de refonte du plan d'urbanisme vise à moderniser l'ensemble des règlements qui balisent les activités de développement. Ça inclut les règlements de zonage, de lotissement, de construction, d'émission de permis et de certificats et de leurs conditions. Beaucoup de choses doivent être mises à jour, explique l'urbaniste de la Ville, Olivier Ricard.

La dernière refonte du plan d'urbanisme date de 2003. Des ajustements ont été apportés en 2011. «Il n'y a pas de mystères dans notre plan. Ce sont des ajustements par rapport aux dernières années», a indiqué M. Fauteux en entrevue.

Les citoyens sont invités à participer à la révision du plan d'urbanisme en faisant part de leurs idées et commentaires. Ils pourront le faire jeudi lors d'une soirée de consultations publiques au Cinéma Princesse (141, rue Principale). Les grandes lignes du plan seront présentées par des représentants de la firme BC2, signataires du plan avec le consultant Serge Côté et l'ex-urbaniste de la Ville, Jean-François Daigle. Une période de questions suivra. Les consultations débutent à 19 h.

«Le plan est fait par des experts. Mais il n'y a pas mieux que les gens qui vivent dans la ville, qui y travaillent, pour nous donner de bonnes idées», soutient M. Ricard.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer