Corps découverts à Granby: la thèse du drame passionnel privilégiée

Meurtre suivi d'un suicide. Les enquêteurs de la... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Meurtre suivi d'un suicide. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec affirment que le drame passionnel est la thèse la plus sérieusement étudiée pour expliquer la mort d'un homme et d'une femme qui ont été découverts sans vie dans une maison de la rue Gince à Granby.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Granby) Meurtre suivi d'un suicide. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec affirment que le drame passionnel est la thèse la plus sérieusement étudiée pour expliquer la mort d'un homme et d'une femme qui ont été découverts sans vie dans une maison de la rue Gince à Granby.

Rappelons qu'un proche inquiet a alerté les policiers, mardi vers 17h. En arrivant sur place, les agents ont découvert les corps d'un homme et d'une femme. Leur décès a été confirmé à leur arrivée à l'hôpital. 

Les enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ ont passé les lieux au peigne fin jusqu'aux petites heures du matin. Ils ont annoncé en matinée que la thèse qui est privilégiée pour le moment est celle du drame passionnel. 

Plus de détails dans l'édition de La Voix de l'Est de jeudi. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer