Gilles Rioux a côtoyé la famille Trudeau

Le maire de Stanbridge Station, Gilles Rioux, a... (photo Alain Dion)

Agrandir

Le maire de Stanbridge Station, Gilles Rioux, a été un témoin privilégié du quotidien de la famille Trudeau dans les années 1980 alors qu'il était l'un des gardes du corps de l'ancien premier ministre du Canada et de ses proches.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Stanbridge Station) «Justin était un petit gars brillant. Ce n'était pas le plus tannant de la gang!», se rappelle Gilles Rioux, qui a été l'un des gardes du corps de la famille Trudeau dans les années 1980. Une époque ponctuée de souvenirs impérissables pour le maire de Stanbridge Station qui aimerait bien revoir le nouveau premier ministre.

Retraité de la Gendarmerie royale du Canada, Gilles Rioux a été un témoin privilégié du quotidien de la famille Trudeau. Après la retraite de la vie politique de Pierre Elliott Trudeau, en 1984, une garde rapprochée était toujours offerte à la famille de l'ex-premier ministre du Canada.

Pendant plusieurs années, M. Rioux et ses collègues de la GRC étaient présents jour après jour auprès de la famille qui vivait à Montréal, dont les trois garçons; Justin, Sacha et Michel. Il reconduisait les enfants à l'école ou chez leur mère la fin de semaine à Ottawa, escortait M. Trudeau dans ses déplacements et même pendant les vacances d'été. «Ils ont fait le tour de la Gaspésie un été et c'est moi qui étais allé avec eux», dit-il.

M. Rioux a d'ailleurs eu la chance d'échanger à bon nombre d'occasions avec l'ancien premier ministre lorsque celui-ci se rendait à pied à son travail dans un bureau d'avocats. «J'étais le seul qui marchait avec M. Trudeau. Normalement, c'est contre les principes de marcher avec un dignitaire, mais lui, il me faisait signe de temps à autre et me disait "viens on va marcher ensemble" et on discutait de choses et d'autres», se souvient-il avec plaisir.

Il décrit Pierre Elliott Trudeau comme un père très présent dans la vie de ses garçons. «Les enfants suivaient leur père continuellement. Ils étaient toujours avec lui. C'était un très bon père de famille. Il s'occupait de ses enfants sans arrêt», dit-il.

«Je garde de très bons souvenirs de cette famille-là, renchérit l'homme qui n'a que de bons mots à formuler à leur endroit. M. Trudeau c'était un homme très cultivé, de grande classe.»

Dans les traces de son père

À l'époque où il était chargé de la sécurité de la famille de l'ancien premier ministre, Justin Trudeau amorçait ses études secondaires au Collège Jean-de-Brébeuf, se souvient M. Rioux. À ce moment-là, il était difficile de prédire qu'il suivrait les traces de son père. «Il a eu un bon exemple en tout cas, dit le garde du corps. Il était dans une famille de politiciens et M. Trudeau était un bon politicien.»

Après avoir côtoyé la famille Trudeau pendant autant d'années, M. Rioux ne pouvait que se réjouir de la victoire de Justin Trudeau qui accède au siège du premier ministre du Canada.

Le maire de la municipalité de Stanbridge Station n'a jamais eu la chance de revoir les membres de la famille Trudeau. Mais il promet bien d'y remédier si l'occasion se présente. «Je ne sais pas si Justin me reconnaîtrait parce que ça fait plusieurs années et qu'il était assez jeune, mais si je lui raconte quelques anecdotes, il me replacera! S'il vient dans le bout, je vais me déplacer pour aller le voir!»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer