Lutte à finir dans Saint-Hyacinthe-Bagot

Brigitte Sansoucy, du Nouveau Parti démocratique... (photo tirée de Facebook)

Agrandir

Brigitte Sansoucy, du Nouveau Parti démocratique

photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Au moment d'aller sous presse, la lutte était extrêmement serrée dans Saint-Hyacinthe-Bagot.

C'est ainsi que, après le dépouillement de 160 des 245 bureaux de scrutin, le libéral René Vincelette (28,1 %) détenait une avance de... 46 votes sur la néo-démocrate Brigitte Sansoucy (27,9 %). Le bloquiste Michel Filion était aussi encore dans la bataille (25,5 %).

Le conservateur Réjean Léveillé était pour sa part quatrième, loin derrière.

«Je suis extrêmement nerveux !, a avoué René Vincelette devant son faible avantage. C'est une soirée difficile sur les émotions et j'ai l'impression que ce sera difficile jusqu'au dépouillement de la dernière boîte de scrutin. Par contre, je suis très heureux de notre victoire à l'échelle nationale. M. Trudeau a mené une campagne exceptionnelle et il mérite d'être récompensé de cette façon.»

Saint-Hyacinthe-Bagot avait voté en faveur du Nouveau parti démocratique en 2011. La députée Marie-Claude Morin a toutefois décidé d'abandonner son siège au terme de son mandat.

La néo-démocrate avait défait la bloquiste et députée sortante Ève-Mary Thaï Thi Lac par une très forte majorité, elle qui avait obtenu plus de 52 % du vote.

Le Bloc québécois avait été élu pour la première fois dans Saint-Hyacinthe-Bagot lors de l'élection générale de 1993, alors que Lucien Bouchard dirigeait la formation souverainiste. Yves Loubier puis Ève-Mary Thaï Thi Lac ont représenté successivement la circonscription jusqu'en 2011.

Mais hier soir, en toute fin de soirée, les libéraux, les néo-démocrates et les bloquistes étaient engagés dans une lutte exceptionnelle à finir...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer