Les électeurs au rendez-vous

Quelques électeurs ont voté à visage couvert.... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Quelques électeurs ont voté à visage couvert.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Toutes les équipes étaient déployées à 9h30 ce matin, afin de recevoir les milliers d'électeurs de la région. Peu après 20h, les directeurs de scrutin de Shefford et de Brome-Missisquoi ont fait savoir que tout s'était bien déroulé.

«Tout s'est très bien passé, a indiqué Yvon Lessard, directeur de scrutin de Shefford. Il semble y avoir eu un achalandage élevé, mais ça reste à vérifier.»

Même son de cloche de la part de Diane Prévost, directrice de scrutin de Brome-Missisquoi. Sans vouloir trop s'avancer, elle a concédé qu'une «bonne affluence» avait été observée au cours de la journée.

«Ça vote bien. On nous dit que les employés sont occupés, mais ça se gère très bien, a fait savoir Mme Prévost. Ce n'est pas comme le vote par anticipation puisqu'il y a beaucoup plus de boîtes. Le vote se répartit plus facilement.»

Quelques masques, mais pas de problèmes

Si les électeurs ont été au rendez-vous, ce fut aussi le cas de ceux qui se sont présentés masqués ou déguisés.

Dans les deux circonscriptions, quelques cas ont été rapportés, sans causer de réels ennuis.

«Le personnel savait comment traiter ces cas, a expliqué Mme Prévost. J'ai reçu deux appels à ce sujet. Peut-être qu'il y en a eu plus, mais nous n'avons rien à signaler à ce niveau.»

Quelques cas ont également été rapportés dans Shefford.

«Des masqués, il y en a, a dit M. Lessard. À l'Hôtel Castel et Spa confort, les superviseurs m'ont dit qu'il y avait eu sept ou huit cas. C'est dans la normalité. Le procédé est clair, il est net. Que les gens soient masqués ou non, ils doivent s'identifier. S'ils ne veulent pas, ils doivent porter serment, sinon il faut que quelqu'un confirme leur identité et que cette personne soit dans la même section de vote. Le positif de ça, c'est que ce sont des gens qui ne seraient peut-être pas allés voter en temps normal.»

Il n'a pas été possible d'obtenir des commentaires de la part du bureau de scrutin de Saint-Hyacinthe-Bagot.

Avec la collaboration de Jérôme Roy

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer