Les électeurs aux urnes

Les électeurs de partout au Canada se rendront derrière l'isoloir, toute la... (photo Julie Catudal)

Agrandir

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

Les électeurs de partout au Canada se rendront derrière l'isoloir, toute la journée de lundi, pour faire connaître les choix qui révèleront l'identité du prochain gouvernement fédéral. Au Québec, le scrutin se déroule douze heures durant, de 9 h 30 à 21 h 30, afin que les bureaux ferment en même temps qu'en Colombie-Britannique. Des milliers d'employés d'Élections Canada seront au travail pour s'assurer que tous et toutes puissent s'acquitter de leur droit de vote. Ils vivront la fébrilité de l'aboutissement de cette campagne de 78 jours, une durée historique. Depuis le mois d'août, les équipes travaillent d'arrache-pied pour que tout se déroule à la perfection. Dimanche encore, la distribution du matériel était en cours dans les bureaux de vote. Quant à notre région, trois circonscriptions composent le territoire électoral de La Voix de l'Est: Shefford, Brome-Missisquoi et Saint-Hyacinthe-Bagot. Nous vous proposons un portrait de ces trois comtés.

Shefford

La circonscription de Shefford regroupe 20 municipalités, et s'étend d'est en ouest de Racine à Saint-Angèle-de-Monnoir, en passant par Sainte-Cécile-de-Milton et Maricourt. Dans l'histoire de la circonscription, les libéraux ont fait élire le plus de députés depuis 1867. Le vent a tourné dans les années 1960 et 1970, puisque le conservateur Gilbert Rondeau s'est alors fait élire à cinq reprises. Shefford s'est laissée séduire à nouveau par les libéraux en choisissant Jean Lapierre de 1979 à 1993. Le Bloc québécois a ensuite pris le pouvoir jusqu'en 1997. Le Parti progressiste-conservateur a obtenu un mandat, mais la députée a ensuite changé de parti pour rejoindre le Parti libéral du Canada. Robert Vincent, du Bloc québécois, a finalement siégé au Parlement à Ottawa, avant d'être délogé par la vague orange.

• Environ 89 000 électeurs sur les 107 538 habitants

• 233 pôles dans 32 lieux de scrutin

• 700 personnes seront au travail pour le scrutin général dans la circonscription

• Les candidats sont, par ordre alphabétique, Jocelyn Beaudoin (Bloc), Pierre Breton (PLC), Sylvie Fontaine (PCC), Claire Mailhot (NPD) et Simon McMillan (PV)

• Cinq candidats tentent de se démarquer dans Shefford.

-----

Saint-Hyacinthe-Bagot

La circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot comprend 25 municipalités, de Saint-Louis au nord, à Saint-Pie au sud, en passant par Sainte-Christine, Béthanie, le canton de Roxton, Roxton Falls, Upton, Acton Vale, Saint-Liboire et Saint-Valérien-de-Milton. Votant conservateur depuis la fin des années 1950, les électeurs de la circonscription se sont ensuite laissés séduire par le Bloc québécois, qui a été élu à plusieurs reprises jusqu'en 2011, avant que la vague orange fasse son oeuvre.

• Précisément 80 578 électeurs sur une population de 99 629

• 115 pôles dans 37 lieux de vote

• Avec les employés au bureau et le dépouillement du vote par anticipation, environ 600 personnes travailleront pour les élections

• Les candidats sont, par ordre alphabétique, Lise Durand (PV), Michel Filion (BQ), Réjean Léveillé (PCC), Ugo Ménard (Indépendant), Brigitte Sansoucy (NPD), René Vincelette (PLC)

-----

Brome-Missisquoi

Trente-cinq municipalités occupent le territoire de la circonscription de Brome-Missisquoi. Celle-ci est bordée par la frontière américaine et l'autoroute 10. La municipalité de Noyan se situe à l'extrême ouest, tandis que Magog est totalement à l'opposé. Au nord de l'autoroute, les citoyens des villes d'Orford, Stukely-Sud et Eastman votent dans Brome-Missisquoi. La circonscription, plutôt jeune, a longtemps connu un règne libéral. Avant que Denis Paradis y siège, de 1995 à 2006, les contribuables ont eu un député progressiste-conservateur, puis bloquiste. Le Bloc a été de retour dans ce comté de 2006 en 2011, avant la vague orange.

• Environ 85 000 électeurs sur 98 616 résidents

• 225 pôles dans 46 lieux de scrutin

• 750 personnes sont employées pour le scrutin général dans la circonscription

• Les candidats sont, par ordre alphabétique, Catherine Lusson (NPD), Patrick Melchior (Bloc), Cindy Moynan (PV), Patrick Paine (FD), Denis Paradis (PLC) et Charles Poulin (PCC)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer