Beau moment de hockey à Farnham

Justin Racine a fait très mal aux visiteurs... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Justin Racine a fait très mal aux visiteurs en inscrivant trois buts.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Farnham) Qu'on le veuille ou non, la première impression fait souvent foi de tout. En ce sens, la performance offerte par les Braves a donné bonne bouche aux amateurs de hockey de Farnham, qui avaient rempli leur part du contrat en se présentant en grand nombre à l'aréna Madeleine-Auclair, dimanche.

Les Braves ont vaincu les Pétroles Courchesne de Nicolet 6-1 devant 702 spectateurs. Les locaux ont joué du bon hockey, le spectacle (incluant les cérémonies protocolaires), s'est avéré de qualité et il y avait de l'ambiance. Bref, ce fut un beau moment de hockey à Farnham, qui célébrait l'arrivée du hockey junior AA de la Ligue Estrie-Mauricie chez elle.

Sans doute désireux d'impressionner leurs nouveaux partisans, voulant probablement trop en faire, les joueurs des Braves semblaient un brin nerveux en première période, qui s'est terminée 1-1. Mais après qu'ils aient retrouvé leurs repères, dès le début de la deuxième, les visiteurs ont commencé à s'effacer tranquillement.

Avec sa fiche de deux victoires et cinq défaites, les Pétroles Courchesne ne faisaient pas trop peur. Mais voilà, ils avaient quand même disposé des Draveurs de Trois-Rivières, la meilleure équipe du circuit, la veille. Et ils se sont plutôt bien défendus jusqu'au milieu de la deuxième.

«Je n'ai pas aimé notre première période, a observé l'entraîneur des Braves, Patrick Bergeron. Les gars s'étaient mis dans la tête de réussir des jeux à 100 $ au lieu de réussir cinq jeux à 20 $ chacun. Je leur ai parlé à l'entracte et je pense que le message a passé. Ensuite, on a joué du bon hockey, du hockey très satisfaisant à mes yeux.»

Racine mène la charge

Justin Racine a dirigé l'attaque des Braves avec trois buts. Ses compagnons de trio Mathieu Gareau, avec un but et deux passes, et Pier-Gabriel Lajoie, avec trois passes, se sont aussi imposés.

«Honnêtement, c'est facile avec Mathieu et Pier-Gabriel, a commenté Racine. Les gars travaillent bien, ils travaillent fort et je n'ai eu qu'à finir la job les trois fois.»

Maxym Blanchard et Alexandre Marcoux ont complété le pointage des gagnants.

«Ce match était important pour nous, a ajouté le capitaine Lajoie. En première, clairement, nous étions nerveux et nous n'avons pas joué du bon hockey. Mais le coach nous a ramenés à l'ordre et nous avons joué comme nous en sommes capables par la suite.»

Devant le filet, Charles-Olivier Lajoie a été solide, lui qui a eu à s'illustrer en quelques occasions. Il a cédé uniquement devant Vincent Francoeur.

Difficiles à battre

«Nous avons de bons patineurs dans notre alignement et quand nous patinons, nous sommes difficiles à battre, a repris Patrick Bergeron. Vrai que nous avons pris quelques punitions, que ça aurait pu nous mettre dans le trouble, mais c'était des punitions prises par des joueurs d'énergie, des gars qui sont là justement pour leur drive. Je suis capable de vivre avec ce genre de fautes...»

Les Braves (4-1) visiteront le V. Boutin de Plessisville vendredi. Ils tenteront de charmer à nouveau leurs partisans deux jours plus tard, alors qu'ils affronteront les Draveurs à l'aréna Madeleine-Auclair.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer