Bilan de campagne: Pierre Breton satisfait

Un des moments forts de la campagne libérale... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Un des moments forts de la campagne libérale dans Shefford est le passage du chef Justin Trudeau, selon Pierre Breton.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) L'heure est au bilan de campagne pour tous les candidats régionaux. Le candidat libéral pour la circonscription de Shefford, Pierre Breton, dresse un portrait positif de sa tournée électorale.

«Je suis sur le terrain depuis le début de la campagne, affirme Pierre Breton. J'ajouterais que je rencontre des gens depuis mon investiture en décembre 2014. Aujourd'hui, après ce marathon de 76 jours, je considère être la seule alternative aux conservateurs pour Shefford. Et surtout, je suis convaincu de pouvoir être une voix forte à Ottawa.»

Selon le candidat libéral, les gens de la région ont su trouver en lui «une oreille attentive» et une personne qui a à coeur «les préoccupations, les priorités et les besoins de tous les 115 000 habitants du comté».

«Le comté de Shefford, c'est quand même 20 villes et trois MRC. Ça fait beaucoup de monde à rencontrer. Chaque ville a des objectifs à atteindre et j'ai sillonné chacune d'entre elles pour comprendre leur réalité», dit Pierre Breton.

Il estime avoir rencontré presque tous les maires de ces 20 municipalités et avoir eu des rencontres formelles avec 80% d'entre eux, question d'être à leur écoute et de créer des liens. «Un constat qui revient, ils ont apprécié être entendu, chose qui n'est pas arrivée dans les quatre dernières années», avance-t-il.

De plus, Pierre Breton dit avoir été à la rencontre de «nombreux gens d'affaires, d'organismes de tous genres et d'acteurs de la société, sans oublier les électeurs», pour être bien au fait de tous les dossiers.

Moment fort

«Je suis très fier d'avoir reçu mon chef Justin Trudeau. L'accueillir, ça ne se fait pas en criant ciseau», admet Pierre Breton.

Sa directrice des communications, Chantal Cloutier, précise que ce n'est pas l'équipe locale qui a pu prendre cette décision, mais que c'est bien le national qui choisit où Justin Trudeau fait campagne.

«Ça a été le moment fort de ma campagne, souligne Pierre Breton. [...] C'est une belle marque de confiance. Ce n'est pas un hasard s'il est venu ici. C'est qu'il croit en son candidat et surtout en Shefford. Le Parti libéral du Canada souhaite avoir la circonscription de Shefford.»

Cinq engagements clés

«Le plan des libéraux est celui qui offre les véritables changements», croit le candidat dans Shefford.

Pierre Breton rappelle cinq engagements clés du Parti libéral du Canada pour la région: «L'investissement en infrastructures- plus particulièrement, la construction de logements abordables -, la priorité aux familles, aux aînés et à la classe moyenne par des réductions d'impôts, des augmentations d'allocation et la bonification des prestations, la relance économique immédiate et la création d'emplois rémunérateurs, le soutien sans réserve aux agriculteurs de circonscription et le développement et la mise en place de technologies vertes et un souci constant de l'environnement offrant ainsi un meilleur avenir aux générations futures».

Le candidat libéral a le sentiment du devoir accompli et dit sentir un vent de changement dans la circonscription de Shefford.

Néanmoins, le seul vrai test sera lundi 19 octobre, alors que les Canadiens iront aux urnes, a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer