Vote par anticipation record: du jamais vu

La fin de semaine n'a pas été de... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

La fin de semaine n'a pas été de tout repos pour les employés d'Élections Canada, qui ont eu à faire face à un engouement hors du commun, lors des quatre journées consacrées au vote par anticipation.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) La fin de semaine n'a pas été de tout repos pour les employés d'Élections Canada, qui ont eu à faire face à un engouement hors du commun, lors des quatre journées consacrées au vote par anticipation. Comme partout au pays, la région n'a pas été épargnée.

Yvon Lessard en est à ses quatrièmes élections générales comme directeur de scrutin dans Shefford. Jusqu'à dimanche soir, en incluant le vote spécial, 11 018 électeurs de la circonscription se sont acquittés de leur droit de vote, alors qu'il y a environ 89 000 personnes inscrites sur la liste électorale, ce qui représente un taux de participation approximatif de 12 %. Le vote spécial se poursuit jusqu'à ce mardi 13 octobre, 18 h, dans les bureaux d'Élections Canada.

«C'est au-dessus et au-delà de toutes les espérances de tout le monde de partout au Canada, indique-t-il. Normalement, pour toute la période du vote par anticipation et du vote spécial, c'est un taux de participation de 5 %.»

En trois jours, seulement pour le vote par anticipation, 8491 personnes se sont déplacées dans un bureau de vote. La journée de lundi a été tout aussi achalandée que les précédentes. En partant en force, vendredi, l'équipe croyait que les trois autres journées seraient plus tranquilles, surtout avec le beau temps. Au contraire, les bureaux de scrutin n'ont pas dérougi.

«On avait des gens en disponibilité, on a réorganisé les lieux de scrutins pour accommoder les gens, explique-t-il. On essayait d'avoir un temps d'attente de moins de 45 minutes, mais ce n'était pas facile à maintenir. Les employés ont bougé. On a ajouté du monde un peu partout.» Des bulletins de vote supplémentaires ont aussi été distribués.

«Le vote par anticipation à ce niveau-là, on n'a jamais vu ça.»

Déguisements

Environ 17 % des citoyens inscrits sur la liste électorale dans Brome-Missisquoi sont allés aux urnes de vendredi à lundi. Si des files d'une heure d'attente nous ont été rapportées vendredi à Bromont, la directrice du scrutin, Diane Prévost, indique qu'il y a des secteurs où «ça a voté fort. On avait de bonnes équipes, mais comme il y avait beaucoup d'achalandage, on a fait ce qu'on avait à faire pour ajuster le tir».

Avec 15 000 électeurs sur les 85 000 inscrits, ce sont 5000 personnes de plus dans le comté qui ont voté par anticipation par rapport à l'élection générale de 2011. Toutefois, il y avait cette année une journée de plus pour le vote par anticipation.

On a rapporté à Mme Prévost quatre ou cinq cas de déguisements, sans plus. Comme pour n'importe quel citoyen, ceux-ci ont pu voter après assermentation.

Dans Saint-Hyacinthe-Bagot, on a refusé de nous révéler le taux de participation. Par contre, la directrice de scrutin, Suzie Guilmain, dit simplement que «ça s'est bien passé. Il y a eu beaucoup de monde». Il n'y a pas, contrairement à certaines régions, eu de cas de déguisements flagrants, mis à part peut-être un foulard dans le visage.

Selon Élections Canada, 2,47 millions d'électeurs sont allés aux urnes durant les trois premiers jours du vote par anticipation, partout au Canada, ce qui représente une hausse de 16 % par rapport à l'élection fédérale de 2011.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer