Bedford: Guy Coulombe à la direction générale

L'ex-directeur général du CLD de la Haute-Yamaska, Guy... (photo archives La Voix de l'Est)

Agrandir

L'ex-directeur général du CLD de la Haute-Yamaska, Guy Coulombe a été nommé directeur général de Bedford.

photo archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bedford) Après avoir oeuvré plus de huit ans comme directeur général de Bedford, Yvon Labonté tirera sa révérence en décembre. L'ex-dirigeant du Centre local de développement (CLD) de la Haute-Yamaska, Guy Coulombe, sera son successeur. Il entrera officiellement en poste le 13 octobre.

«C'est un beau défi d'intégrer un autre niveau de gouvernance. Et justement, c'est ce qui fait la beauté de la chose. Ça fait du bien, parfois, de sortir de sa zone de confort au plan professionnel», a indiqué Guy Coulombe, qui a fait plus ample connaissance avec ses collègues il y a quelques jours.

Le nouveau directeur général ne sera toutefois pas laissé à lui-même, car Yvon Labonté l'épaulera pendant plusieurs mois. «Ma décision de prendre ma retraite n'est pas précipitée. J'ai annoncé au printemps [à la Ville] que j'allais quitter, a-t-il précisé. À 66 ans, j'ai toujours la santé et je veux penser à moi. J'ai un bureau de comptabilité à la maison et je vais continuer d'en faire un peu. En fait, je termine le 30 décembre, mais je vais accompagner M. Coulombe pour une dizaine d'heures par semaine durant six mois. Tout est planifié pour assurer une bonne transition.» «J'ai déjà eu de bonnes discussions avec M. Labonté jusqu'à maintenant. On partage une vision commune dans plusieurs dossiers. Et pour moi, c'est du bonbon qu'il soit là pour les semaines à venir», a concédé celui qui a une maîtrise en administration des affaires.

L'appel de candidatures avait été lancé en juin. Une cinquantaine de personnes ont manifesté leur intérêt, a précisé le maire Yves Lévesque, soulignant au passage que l'ex-directeur général du CLD de la Haute-Yamaska est rapidement sorti du lot. «En fin de compte, on devait départager six candidats pour le poste de directeur général. Et unanimement, lors des rencontres individuelles, notre choix s'est arrêté sur M. Coulombe. Principalement parce que [le courant passe] avec l'équipe et pour une question de compétences. C'est un gars d'organisation capable de mettre en place des systèmes de contrôle et de gestion. Et le fait qu'il a travaillé en harmonie avec plusieurs villes rejoint beaucoup sa tâche à Bedford, qui dessert huit municipalités avec des services différents.» Le fait que M. Coulombe détienne un baccalauréat en génie civil a aussi pesé dans la balance, a poursuivi M. Lévesque. «Quand on parle de travaux publics et d'usine d'épuration, c'est un langage qu'il connaît.»

Défis

Selon l'actuel directeur général, son remplaçant entre en poste à un moment charnière. «On est une petite ville qui a des obligations de plus en plus pressantes des différents ministères, autant au niveau de la qualité de l'eau potable que des rejets de nos étangs aérés (traitement des eaux usées), a-t-il mentionné. Et tout le pôle Ouest de la MRC (Brome-Missisquoi) est fortement défavorisé, entre autres à cause de la perte de croissance démographique. Donc, le principal défi sera le développement économique de la région. Le fait que M. Coulombe ait une bonne connaissance dans ce créneau a aiguillé le choix du comité d'embauche.»

M. Labonté a également fait valoir que boucler le budget municipal constitue «un casse-tête» récurrent depuis quelques années. «Avec le Pacte fiscal, en trois ans, Bedford a perdu près de 250 000 $ en transferts. C'est difficile, même pour quelqu'un d'expérimenté, d'équilibrer un budget dans un contexte comme celui-là. Il faut faire autrement à moindre coût.»

«Je vais me familiariser avec les principaux dossiers, mais l'important, c'est de travailler avec des gens dynamiques. C'est la base pour relever des défis selon moi, a noté M. Coulombe. Je suis très enthousiaste de travailler auprès de la population et de la communauté d'affaires de Bedford et de la région.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer