Collecte des feuilles mortes dans la MRC Brome-Missisquoi : sacs de papier obligatoires

Des sacs de plastique pour y entasser des... (photo Alain Dion)

Agrandir

Des sacs de plastique pour y entasser des feuilles, dont certains sont biodégradables ou compostables, sont en vente dans des commerces des MRC Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska. Pourtant, seuls les sacs de papier sont acceptés dans les collectes porte-à-porte.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Laliberté
La Voix de l'Est

(Cowansville) Les sacs de papier seront les seuls acceptés lors des collectes porte-à-porte de feuilles mortes organisées dans les municipalités de la MRC Brome-Missisquoi. Les sacs de plastique, qu'ils soient biodégradables ou compostables, ne seront plus ramassés.

En obligeant ainsi ses citoyens à utiliser des sacs de papier, les municipalités se plient à un avis du ministère de l'Environnement. Ce dernier a avisé durant l'été la Régie intermunicipale d'élimination de déchets solides de Brome-Missisquoi que les sacs biodégradables ou compostables étaient incompatibles avec sa plateforme de compostage où les feuilles mortes sont déposées.

Les sacs biodégradables laissent de petites particules de plastique dans le compost diminuant sa qualité, explique Valérie Nantais, coordonnatrice en environnement à la MRC Brome-Missisquoi.

Le problème avec les sacs compostables est qu'ils ne se décomposent pas assez rapidement dans un compost composé de feuilles. «Dans le compost industriel et celui des bacs bruns, c'est correct. Mais pas avec les feuilles», souligne-t-elle.

La MRC a envoyé un dépliant par la poste le 29 septembre pour informer les résidants que les sacs de papier sont désormais les seuls acceptés, a dit Mme Nantais. Les municipalités devraient également, selon elle, informer leurs citoyens de cette restriction.

Des citoyens pourraient avoir une mauvaise surprise lorsque le camion de collecte des feuilles mortes passera tout droit devant leur maison laissant leurs sacs pleins de feuilles sur leur terrain.

Lors de l'assemblée du conseil de Cowansville mardi, un citoyen s'est plaint d'avoir acheté des sacs biodégradables pour y mettre ses feuilles mortes. «C'est écologique. Mais là on me dit qu'ils ne les prendront pas. C'est quoi cette affaire-là», a-t-il dit visiblement mécontent.

Les plaintes sont rares

Dans la MRC de la Haute-Yamaska, l'interdiction d'utiliser des sacs de plastique a été décrétée en 2010. Elle a donné lieu à quelques plaintes et appels de citoyens, indique Valérie Leblanc, chef de projets, volet déchets et matières recyclables à la MRC. Les campagnes d'information à l'intention de la population ont permis de corriger le tout rapidement, a-t-elle dit.

Aujourd'hui, rares sont les appels de citoyens qui ont choisi les mauvais sacs dit-elle. «Quand on a deux personnes à qui ça arrive, c'est beau. Ce sont parfois de nouveaux résidants qui ne le savaient pas.»

L'obligation de recourir à des sacs de papier ne s'applique pas au service porte-à-porte de la MRC Rouville.

Services environnementaux Richelieu, qui assure le service dans cinq des huit municipalités de la MRC, s'occupe d'ouvrir les sacs lorsque leur contenu est répandu dans des champs agricoles, indique Étienne Rousseau, coordonnateur en gestion des matières résiduelles de la MRC. Le plastique est récupéré, a-t-il dit.

Confusion

Les sacs de plastique ont beau être interdits dans les collectes municipales des MRC Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska, ils sont quand même en vente dans plusieurs commerces. Nous en avons trouvé quelques marques dans des succursales de Canadian Tire, de Home Depot et de Rona. Les boîtes montrent toutes que les sacs sont destinés à y entasser des feuilles mortes. Les citoyens peuvent être confus devant ce choix, reconnaît Mme Nantais. Encore ici, les municipalités doivent aviser les commerçants des exigences de leur collecte, a-t-elle dit.

Pour éviter tout problème, elle recommande l'achat de sacs de papier. «Les gens ne peuvent pas se tromper avec ça. C'est la meilleure solution.»

Lorsque le service de collecte a été lancé dans la MRC de la Haute-Yamaska, les commerçants avaient été avisés, a dit Mme Leblanc.

D'autres solutions pour se débarrasser des feuilles mortes existent pour les citoyens des MRC Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska.

Ils peuvent remplir une remorque, la couvrir d'une bâche, et l'amener dans un écocentre. S'ils utilisent des sacs de plastique, ils devront les vider. Les citoyens de Brome-Missisquoi peuvent aussi se rendre au site de la Régie.

Les collectes de feuilles mortes commenceront dans les prochains jours et se termineront à la fin du mois de novembre. On peut consulter les calendriers des collectes sur les sites internet des MRC.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer