Élections 2015 : dix candidats, quatre enjeux

La campagne électorale bat son plein et certains enjeux nationaux alimentent... (photos archives La Voix de l'Est)

Agrandir

photos archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

La campagne électorale bat son plein et certains enjeux nationaux alimentent les débats. La Voix de l'Est a sondé les candidats des circonscriptions de Shefford et de Brome-Missisquoi pour connaître leur opinion sur le niqab, la production et le transport des produits pétroliers, la relance économique, ainsi que l'avenir des sociétés d'État, comme
Radio-Canada et Postes Canada. Les candidats ont été appelés à s'exprimer sur le vif, lors d'une entrevue téléphonique qui ne leur permettait pas de consulter la plate-forme de leur parti ou leur responsable des communications.
Voici leurs réponses.

SHEFFORD

 

Jocelyn Beaudoin

Bloc québécois

• Le niqab

«Le niqab est un enjeu important, mais il y a d'autres enjeux importants aussi. Au Bloc, on veut déposer un projet de loi qui va faire en sorte qu'il ne sera pas permis de voter de façon voilée. On est le seul parti qui met ça de l'avant. On veut régler ça. C'est dommage que les conservateurs ne l'aient pas fait, alors qu'ils auraient pu le faire depuis 2007.»

• La production et le transport des produits pétroliers

«On est totalement contre le pipeline de TransCanada. Ça va faire augmenter les gaz à effet de serre de 30%. Si on veut atteindre les objectifs de 2050, ça ne fonctionne pas. On prend tous les risques. Il y a des dangers énormes parce que ça va traverser au-dessus de 200 cours d'eau, dont le fleuve. S'il y a un déversement, ça va polluer nos sources d'eau. Ça ne crée pas d'emplois et ça ne donne aucun bénéfice économique. On s'oppose aussi au projet de transport par train Belledune. C'est trop dangereux.»

• La relance économique

«On veut créer un fonds d'investissement dans les infrastructures de 30 milliards par année sur trois ans, dont 10 milliards dans les infrastructures vertes. Un million investi dans les sables bitumineux crée 3,5 emplois. Le même million investi dans les énergies vertes crée entre 14 et 17 emplois. Si on veut relancer notre économie, c'est par là que ça passe. On veut aussi créer un fonds d'investissement pour investir dans les entreprises pour les aider à se développer, dont celles en aéronautique, en biotechnologies et dans la création des nouveaux matériaux. Les entreprises ont aussi besoin de l'aéroport Roland-Désourdy pour gagner en productivité et en efficacité.»

• L'avenir des sociétés d'État

«On ne peut pas abolir la livraison à domicile. Au Bloc, on demande un moratoire sur l'installation de nouvelles boîtes et une commission parlementaire pour connaître le réel plan de Postes Canada et les inciter à refaire leurs devoirs. Il faut aussi cesser les coupures faites à Radio-Canada pour conserver son efficacité. Le réseau francophone est particulièrement touché. C'est inacceptable.»

 

Pierre Breton

Parti libéral du Canada

• Le niqab

«On est un beau et un immense pays, très diversifié. Les réalités des grandes métropoles, comme Toronto, Vancouver ou même Montréal, ont peu de ressemblances avec celles de Shefford. À ma connaissance, il n'y a pas eu un seul cas qui se rapporte à un port de vêtement problématique dans notre circonscription. En ce qui me concerne, pourquoi en faire un enjeu important? Je préfère parler d'environnement, de culture, d'aînés et de familles.»

• La production et le transport des produits pétroliers

«Il est important de pouvoir transporter nos ressources vers les différents marchés. Mais c'est important que ça soit fait dans le respect de l'environnement, avec l'aval des différentes communautés et de façon sécuritaire. Il faut s'assurer de pouvoir compter sur un processus d'évaluation environnemental rigoureux et scientifique.»

• La relance économique

«Ça c'est l'enjeu majeur! Les gens me parlent d'économie tous les jours. Ils sont inquiets. Ce qu'on veut au Parti libéral, c'est d'investir dans les infrastructures. Ça va aussi permettre de créer des emplois. Nous avons un plan d'investissements de 125 milliards sur 10 ans. On va aussi relancer l'économie en redonnant de l'argent dans les poches de la classe moyenne. Pour ça, on va entre autres réduire les impôts. On va aussi aider les familles.»

• L'avenir des sociétés d'État

«Quand je pense à Radio-Canada, je pense à culture. Et nous nous sommes engagés à investir dans la culture à tous les niveaux, que ce soit les musées, les grandes salles de diffusion et les sociétés d'État qui diffusent la culture. On a un diffuseur national. Et on doit bien le supporter. On propose aussi un moratoire sur la décision de Postes Canada de cesser la livraison du courrier à domicile.»

 

Sylvie Fontaine

Parti conservateur du Canada

• Le niqab

«On a pris position là-dessus. Dans les 100 premiers jours d'un gouvernement conservateur, on veut passer une loi qui interdirait le port du niqab durant la cérémonie d'assermentation (pour recevoir la citoyenneté canadienne). L'égalité homme-femme est très importante pour moi. La symbolique aussi est importante. Les hommes se font assermenter à visage découvert. C'est la même chose pour les femmes.»

• La production et le transport des produits pétroliers

«Il y a de grosses précautions à prendre là-dessus, mais je ne suis pas contre. J'aime mieux qu'on utilise notre pétrole au Canada et qu'on ait moins recours au pétrole étranger. Comme c'est beaucoup dans l'ouest que ça passe, il faut que le pétrole transite. Est-ce que c'est par train ou pipeline? Je n'ai pas étudié le dossier au complet. Mais il faut prendre de grandes précautions.»

• La relance économique

«Chez les conservateurs, on a tout fait pour que les entreprises soient plus compétitives. Les impôts sont plus bas. On a aussi un plan d'infrastructures de 53 milliards$ pour les 10 prochaines années qui va aider à la relance. On veut aussi réduire la paperasse de 20% pour les entrepreneurs des PME.»

• L'avenir des sociétés d'État

«Pour ce qui est de Postes Canada, personnellement, je favoriserais au moins une livraison à domicile par semaine. Il y a de moins en moins de courrier de toute façon. J'aimerais qu'on y aille de façon plus graduelle, mais je ne connais pas la politique du parti.»

 

Claire Mailhot

Nouveau parti démocratique

• Le niqab

«Je trouve ça très dommage que cet enjeu-là serve à faire diversion des points essentiels. On est dans l'émotion et il y a tellement de désinformation sur le sujet. Mais pour moi, et pour le NPD, le principe d'égalité homme-femme est non-négociable. Nous sommes d'ailleurs le seul parti qui est paritaire.»

• La production et le transport des produits pétroliers

«Nous, ce que nous voulons, c'est réduire notre dépendance aux énergies fossiles. Il faut réduire les milliards versés en subventions aux énergies fossiles pour favoriser le développement des énergies vertes. On veut raffiner le pétrole en Alberta, ce qui va réduire la quantité et ce qui va circuler sera moins dangereux que le pétrole brut. Pour le pipeline, ça ne se fera pas tant qu'il n'y aura pas une étude crédible et sérieuse sur le sujet.»

• La relance économique

«Il faut investir dans le manufacturier. Aussi, tout le monde le dit, l'énergie de demain, c'est l'énergie renouvelable. On a tellement de retard. Le Canada est le seul pays qui s'est retiré du protocole de Kyoto. C'est inacceptable. Aussi, si on veut une relance économique, il faut être à l'avant-garde. On doit investir beaucoup dans la recherche et développement. Il faut abaisser le taux d'imposition des PME et investir dans la formation pour avoir de bons emplois.»

• L'avenir des sociétés d'État

«La livraison du courrier à domicile, c'est tellement important. Le postier, c'est aussi celui qui surveille et qui alerte quand il voit que le courrier n'a pas été ramassé. C'est important pour les personnes âgées et à mobilité réduite. Aussi, la mission première de Radio-Canada, c'est d'éduquer les Canadiens. Actuellement, elle n'est plus en mesure de le faire. On veut rétablir les coupes de 150 millions$ qui ont été faites. Pour qu'une démocratie soit saine, elle doit s'appuyer sur un réseau d'information public.»

* Il a été impossible de joindre le candidat du Parti vert du Canada, Simon McMillan

 

 

La production et le transport des produits pétroliers

«Ça me fait vraiment peur, mais le Parti vert veut travailler pour faire le transport d'une autre façon, pour que ça n'aille pas directement dans les villes, mais plutôt autour des villes. C'est toujours après une catastrophe qu'on décide quoi faire. Ici, on devrait travailler là-dessus pour ne pas que ça passe dans les villes et empêcher que les trains soient laissés sans surveillance.»

• La relance économique

«Je suis vraiment d'accord avec Élizabeth May. Il y a de l'argent caché qui ne fait rien. Moi-même, je suis sur le chômage. Je cherche un emploi maintenant et il me reste deux mois. Il n'y a vraiment rien ici. J'aimerais trouver des entreprises qui viendraient ici et qu'elles soient plus vertes, comme l'écotourisme. Je crois que Mme May a la meilleure façon de trouver les emplois sans détruire notre lac, nos terrains.»

L'avenir des sociétés d'État

«J'ai tellement peur qu'on perde CBC et Radio-Canada. CBC et Radio-Canada, c'est la seule façon de savoir ce qui se passe dans notre vie et ce qui se passe hors de notre pays. On peut toujours compter sur eux pour connaître la vérité. Si on perd CBC et Radio-Canada, c'est comme si on perd notre identité. On devrait donner plus de support pour la CBC, dans les deux langues. Pour Poste Canada, moi je marche, c'est vite fait, c'est deux minutes de ma porte, mais pour ma mère, qui a 84 ans et qui ne voit pas bien, elle ne peut pas aller chercher son courrier ailleurs. Je veux que le courrier à domicile reste. On en a vraiment besoin ici, ce n'est pas comme à Montréal.»

 

Patrick Paine

Forces et démocratie

• Le niqab

«Je pense qu'on perd notre temps à parler de ça. Je pense qu'on a bien d'autres choses à parler. La loi doit être laïque, et si la loi dit qu'elles ont le droit d'être couvertes, elles ont le droit de l'être. Si 80% du monde pense que ça devrait être changé, et bien, changez-la. Moi je propose une démocratie directe.»

La production et le transport des produits pétroliers

«On pense que c'est extrêmement dangereux. On pense que les trains et le remplacement des DOT 111 (wagon-citerne) sur 25 ans, c'est ridicule. Et même que les nouveaux ne sont pas plus sécuritaires. Ils mettent la sécurité des citoyens après le profit des pétrolières de l'Alberta. On trouve que c'est complètement injuste.»

La relance

économique

«La relance économique, pour nous, ça passe par l'économie locale. Le Partenariat transpacifique, c'est d'ouvrir nos marchés pour d'autres produits de l'extérieur, mais on pense que c'est le temps d'inverser cette lancée et de penser à protéger nos industries à la place d'envoyer nos emplois en Chine et ailleurs.»

L'avenir des sociétés d'État

«Radio-Canada, ils font du super bon travail, c'est une super bonne source d'informations et ce n'est pas pour rien qu'Harper a voulu mettre la hache là-dedans puisqu'ils sont beaucoup trop critiques pour lui. Je pense que la majorité du monde est d'accord pour qu'on redonne son budget à Radio-Canada et que la station reste en place. Et Poste Canada, c'est un peu plus sensible. Oui c'est bien d'avoir la poste, mais je comprends en même temps que c'est un service qui fait perdre de l'argent à l'État. Oui, la conserver, mais livrer le courrier intelligemment et essayer de sauver des sous où on peut, tout en gardant un service adéquat pour les citoyens.»

 

Charles Poulin

Parti conservateur du Canada

• Le niqab

«Les Québécois sont contre. C'est juste une question de logique. Les gens supportent notre décision de le faire (assermentation) à visage découvert. Il n'y a pas vraiment de discussion profonde à avoir, sauf peut-être de comprendre pourquoi les autres partis pense le contraire.»

La production et le transport des produits pétroliers

«J'ai eu la chance de rencontrer les maires du comté. C'est important d'améliorer la qualité des infrastructures, des rails. C'est aussi important d'avoir un suivi. Le transport doit être sécurisé dans les milieux urbanisés pour éviter d'autres tragédies comme Lac-Mégantic. On va travailler avec les villes pour que les gens se sentent en sécurité lorsqu'ils voient un train passer.»

• La relance économique

«C'est le pivot. Les maires ont tous des projets. Et c'est là que je vais faire la différence. Je vais aller cogner aux portes. Je ne vais pas juste remplir des papiers. Je vais faire des téléphones et cogner encore aux portes. Je vais aller chercher l'argent nécessaire. Je crois à la relance avec des projets d'infrastructures.»

L'avenir des sociétés d'État

«Il y a eu des coupures à Radio-Canada, mais il y en a eu ailleurs aussi. On est quand même capables d'avoir le service de Radio-Canada. Pour ce qui est de Postes Canada, je suis pour le maintien de la livraison à domicile. On a un grand comté. Je vois mal les gens faire des kilomètres pour aller chercher leur courrier.»

 

Denis Paradis

 Parti libéral du Canada

• Le niqab

«Je respecte la Charte canadienne des droits et libertés, de même que les tribunaux, et ça dit que c'est permis de le faire. Mais en terme pratique, je pense qu'on détourne le débat électoral pour quelques cas marginaux dans la société. Est-ce que c'est plus important que les emplois ou que l'environnement et la qualité de l'eau des lacs? Je pense que si on met tout dans la balance, c'est un faux débat.»

La production et le transport des produits pétroliers

«On va doubler nos investissements, de 60 à 125 milliards, dans les infrastructures au cours des 10 prochaines années. On va devoir entre autres sécuriser nos voies ferrées. Avec le programme d'infrastructures, on pourra le faire. Pour ce qui est des pipelines, le gouvernement Harper a bafoué le processus des études environnementales. On veut redonner confiance aux citoyens et assurer la transparence des études. Et au-delà de tout, ça prend l'acceptation des citoyens.»

• La relance économique

«On est en récession. Et c'est le temps d'investir quand les taux d'intérêt sont bas. Nous, on a décidé que le sacro-saint déficit zéro, ce n'est pas le moment. C'est plus le temps d'investir dans les infrastructures. Et on parle d'infrastructures vertes, de transport et sociocommunautaires. C'est aussi le temps d'investir dans les familles, entre autres avec des baisses d'impôt de 7% pour la classe moyenne. Plusieurs mesures touchent les familles parce qu'on pense que c'est important.»

L'avenir des sociétés d'État

«On s'est engagé à mettre 150 millions$ additionnels dans Radio-Canada et CBC parce qu'on pense que c'est important. Postes Canada est un service à la population et je pense qu'ils ont perdu le sens du mot service. Notre programme d'infrastructures, on veut le faire en collaboration avec les provinces et les municipalités. Je pense que Postes Canada a aussi perdu le sens du mot collaboration.»

 

 

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer