Nouvelle tentative de fraude téléphonique

Le Miltonnais a contacté La Voix de l'Est...

Agrandir

Le Miltonnais a contacté La Voix de l'Est dans l'espoir que d'autres citoyens ne tombent pas dans le piège.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karine Blanchard
La Voix de l'Est

(Sainte-Cécile-de-Milton) Les fraudeurs sont prêts à élaborer toute sorte de stratagèmes pour soutirer de l'argent à leurs victimes. Un citoyen de Sainte-Cécile-de-Milton, qui veut mettre en garde la population, a reçu un appel lui annonçant qu'il avait gagné 3,5 millions de dollars, mais qu'il devait payer la taxe d'un demi-million de dollars avant que son prix lui soit livré chez lui.

Mario Graves a répondu à un appel, mercredi midi, même s'il ne connaissait pas le numéro qui apparaissait sur l'afficheur. Au bout du fil, un homme lui annonce qu'il a remporté 3,5 millions de dollars. Pourtant, il ne s'est jamais inscrit à aucun concours et ne participe pas à des loteries.

L'homme a expliqué qu'il avait probablement gagné ce prix parce qu'il avait magasiné dans un magasin grande surface.

«En partant, je me doutais que c'était une fraude», raconte-t-il. L'individu au bout du fil lui a annoncé que pour recevoir son chèque le jour même dans le confort de son foyer, il devait leur verser la rondelette somme de 500 000$. «Je n'ai pas cette somme à donner et je travaille trop fort pour donner mon argent», dit-il.

Le fraudeur prétendait d'ailleurs qu'un autre citoyen de sa rue - il habite en milieu rural - avait lui aussi remporté un important lot et devait également se rendre chez lui pour lui remettre son chèque.

M. Graves a plutôt invité l'homme au téléphone à se présenter chez lui. «Il disait que le 500 000$ était négociable, donc je l'ai invité à s'asseoir chez moi autour de la table pour négocier, dit celui qui a signalé cet appel frauduleux à la Sûreté du Québec. Il m'a raccroché la ligne au nez.»

Le Miltonnais a contacté La Voix de l'Est dans l'espoir que d'autres citoyens ne tombent pas dans le piège. «Si c'est trop beau pour être vrai, il faut se poser des questions, estime l'agriculteur. La seule défense que nous avons est d'être informé sur ce qui se passe.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer