Autodrome : Robidoux en prendrait plus !

Mario Clair, après s'être pointé le nez dans... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Mario Clair, après s'être pointé le nez dans le top-5 à quelques reprises, a finalement terminé sixième.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Kayle Robidoux est déçu. Voyez-vous, la saison de stock-car est pour ainsi dire terminée et il en aurait pris davantage.

Après avoir connu une excellente fin de campagne, le pilote de Saint-Constant a triomphé, hier soir à l'Autodrome Granby, lors de la finale de 100 tours chez les modifiés 358 de la série DIRTcar. On se souviendra que l'épreuve avait été arrêtée après quatre passages il y a une semaine en raison de la pluie.

Après avoir été plus rapide que tout le monde en pratique, Robidoux a continué à s'imposer quand ça comptait. Au fil d'arrivée, il a eu le meilleur sur le Granbyen Steve Bernard et David Hébert.

La saison de Robidoux a pris un nouveau tournant lorsqu'il a eu la permission d'enlever 100 livres à son moteur Dodge, qui n'était jusque-là pas reconnu par DIRTcar.

«Ça a tout changé, a-t-il dit. Depuis, ça va super bien. Oui, j'aimerais que la saison se poursuive pendant quelques semaines, sinon quelques mois!»

Parti deuxième hier, Robidoux a pris les devants au huitième tour. Il a cédé la tête à Bernard au 65e passage, mais a repris les commandes au 85e. Il n'a jamais été véritablement inquiété par la suite.

«Kayle avait une excellente voiture et il méritait la victoire, a expliqué Bernard. J'étais heureux quand j'ai pris la tête, mais je savais que ce serait difficile de la conserver. Cette deuxième place ne me gêne pas.»

Chris Raabe, Alain Boisvert et Mario Clair, qui s'est pointé le nez dans le top-5 une couple de fois, ont suivi le trio de tête.

Seulement deux drapeaux jaunes ont ponctué l'épreuve, qui a clairement donné satisfaction aux 1500 spectateurs ayant bravé une température qui s'élevait à huit petits degrés au moment où la grande finale s'est mise en branle.

Bon spectacle en prostock

C'est la fin de saison, la course ne voulait pas dire grand-chose et il n'y avait que sept voitures en piste en prostock. Malgré tout, on a véritablement eu droit à un excellent spectacle.

Ainsi, le Granbyen Alain Brochu l'a emporté au terme de la finale de 30 tours au cours de laquelle Stéphane Lemire et lui se sont livré toute une lutte. Jusqu'à la ligne d'arrivée, ils se sont échangé la tête. C'était très bon!

Brochu aura connu une fin de saison exceptionnelle, lui qui a remporté quatre des cinq dernières finales dans sa classe.

«C'est vraiment très prometteur en vue de l'an prochain», a lancé, bien calmement, celui qui a fini troisième au classement saisonnier.

Plus tôt dans la soirée, Jonathan Archambault, un autre Granbyen, s'était imposé en speed STR.

L'Autodrome présentera son tout dernier programme de la saison aujourd'hui. Au menu: deux euduros de 100 tours chacun, les sportsman (100 tours et 20 tours), les sports compacts (50 tours), les speed STR, les mini mod et les VTT. Les pratiques vont débuter sur le coup de 13 h.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer